Nanotechnologies : des nanorobots contre les tumeurs cancéreuses


Dominique Lemoine - 15/08/2016

L’utilisation de nanorobots permettrait de cibler et de pénétrer profondément des tumeurs cancéreuses, selon Polytechnique Montréal.Logo de Polytechnique Montréal

L’institution d’enseignement et de recherche Polytechnique Montréal affirme que cette avancée dans la recherche sur le cancer réalisée par des chercheurs de l’Université de Montréal, l’Université McGill et Polytechnique Montréal pourrait « redéfinir l’administration de médicaments anticancéreux ».

Ces chercheurs auraient « mis au au point des agents nanorobotiques capables de naviguer à travers le système sanguin pour administrer un médicament en visant spécifiquement les cellules actives des tumeurs cancéreuses ».

De plus, « cette façon d’injecter des médicaments évite de compromettre l’intégrité des organes et des tissus sains environnants » et elle permettrait de réduire la dose de médicaments « toxiques pour l’organisme humain ».

Pour se déplacer, ces nanotransporteurs seraient équipés d’un capteur de concentration d’oxygène et d’un « genre de boussole » qui réagit à un « champ magnétique contrôlé par ordinateur ». Le domaine de l’imagerie médicale pourrait aussi bénéficier de cette percée.

Jusqu’à maintenant, des résultats auraient été obtenus grâce à des recherches sur des souris, auxquelles on aurait administré des agents nanorobotiques (constitués de bactéries autopropulsées et chargés de médicaments) dans des tumeurs colorectales.

Lire aussi:

Échanges commerciaux : signature d’une entente Québec-New York

Les technologies de l’information qui intéresseront les minières en 2015

Partenariat Chine-Québec en affichage sur écran plat




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+