Galaxy Note 7 : l’inefficacité du rappel de Samsung


Fanny Bourel - 15/09/2016

Il y a deux semaines, Samsung a procédé au rappel de son téléphone Galaxy Note 7 sorti en août, à la suite d’explosions de la batterie de certains appareils.

Galaxy Note 7, Samsung

Image : Samsung

Cette décision n’aurait pas poussé les propriétaires de ce téléphone-tablette à s’en séparer. D’après Apteligent, une entreprise qui se spécialise en données mobiles, le taux d’utilisation du Galaxy Note 7 est identique à celui enregistré le jour où Samsung a annoncé le rappel de ses appareils.

The Verge met en cause la gestion de l’entreprise sud-coréenne pour expliquer le manque d’empressement des propriétaires de Galaxy Note 7 à l’échanger contre un autre appareil.

Selon ce média américain, Samsung a manqué de cohérence et de clarté dans sa communication. Elle a notamment attendu une semaine après l’annonce du rappel pour enjoindre ses clients à ne plus utiliser leur appareil et à l’éteindre. Samsung a également proposé une mise à jour logicielle limitant la charge de la batterie du téléphone à 60 % de sa capacité maximale pour éviter qu’elle n’explose, mais cette mise à jour est seulement disponible en Corée du Sud.

« Le fait que les téléphones connectés soient devenus à ce point indispensables dans notre vie quotidienne profite aux compagnies technologiques, juge The Verge. Toutefois, cela signifie aussi qu’il est vital qu’elles prennent leurs responsabilités quand les choses tournent mal. »

Lire aussi:

Véhicules connectés rappelés par Fiat Chrysler

HP rappelle le cordon d’alimentation de certains ordinateurs portatifs et accessoires

Parution de deux normes ISO en sécurité et rappel de produits




Tags: , , , , , , , ,