Contrats de formation militaire sur simulateur pour CAE


Dominique Lemoine - 12/01/2017

CAE obtient des contrats de services sur simulateur d’entraînement au vol auprès de l’armée des États-Unis et de l’aviation royale du Canada.

CAE, hélicoptère, simulateur

Image : Getty

Selon CAE, qui se présente comme étant un fournisseur de formation dans les domaines de l’aviation civile et militaire, ainsi que dans le domaine de la santé, affirme que ces deux contrats représentent une valeur totale d’environ un milliard de dollars canadiens.

CAE précise que le contrat auprès de l’armée des États-Unis prévoit la fourniture de services sur simulateur d’entraînement au vol à long terme sur « appareils à voilure tournante » (hélicoptères) de l’armée des États-Unis. L’attribution de ce contrat d’approvisionnement serait contestée par des soumissionnaires non retenus.

De son côté, le contrat auprès de l’aviation royale du Canada prévoirait la modification et la prolongation jusqu’en 2023 du programme, notamment sur simulateur, d’entraînement au vol de l’OTAN (pour Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) au Canada (NFTC).

Les formations respectives doivent avoir lieu à Fort Rucker en Alabama, ainsi qu’à Moose Jaw (Saskatchewan) et Cold Lake (Alberta) au Canada.

Lire aussi :

CAE formera des pilotes de l’OTAN et de ses alliés

Division de formation à l’aviation militaire de Bombardier vendue à CAE

Acquisition de CAE auprès de Lockheed Martin




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+