Une alliance de géants déclare la guerre aux mots de passe

Une alliance de chefs de file en technologies, qui inclut Google, BlackBerry et Microsoft, promet d’éradiquer les mots de passe.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

IT World Canada rapporte que ces entreprises considèrent les mots de passe comme étant les points les plus faibles de la sécurité en technologies de l’information (TI), étant donné que les gens échouent à en créer qui sont sécuritaires, qu’ils les oublient, qu’ils ne les changent pas régulièrement et qu’ils les cèdent à l’hameçonnage.

Dans ce contexte, le groupe Fast Identity Online Alliance (FIDO) a dévoilé des spécifications techniques ouvertes qui visent à venir à bout des mots de passe grâce à l’authentification biométrique (empreintes digitales, yeux, voix) et aux jetons d’authentification de matériel.

« L’alliance espère que son protocole sera adopté et répandu par les vendeurs de matériel et de logiciels, ainsi que par les fournisseurs de services infonuagiques, pour accéder à tout, que ce soit des sites de commerce numérique, des appareils mobiles, des serveurs ou des logiciels clients », explique IT World.

FIDO parle de son initiative comme étant un « accomplissement qui définira le point dans le temps lors duquel l’ancien ordre mondial des mots de passe et des numéros d’identification personnel a commencé à dépérir et à mourir ».

Les membres de l’alliance incluent, entre autres, Samsung, RSA, Qualcomm, ARM Holdings, Lenovo, SecureKey, Bank of America, PayPal et Visa.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Un milliard de revenus en gestuelle et biométrie d’ici 2019

Articles connexes

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Hausse des inquiétudes concernant le piratage et le vol d’identité via la biométrie

Une étude réalisée par Capterra portant sur 756 Canadiens a révélé que l'utilisation des données biométriques a augmenté chez les consommateurs depuis le début de la pandémie, créant des inquiétudes quant à la sécurité de leurs données personnelles.