Ubisoft investira 28M$ dans son studio de Québec

Ubisoft créera près de cent nouveaux emplois dans son studio de la Capitale-Nationale d’ici les trois prochaines années.

Logo d'UbisoftLe développeur et éditeur de jeux vidéo Ubisoft a dévoilé de nouveaux investissements de vingt-huit millions de dollars qui visent à renforcer les infrastructures de son studio et à recruter des créateurs pour les jeux AAA de nouvelles générations.

Ubisoft espère ainsi confier au studio de Québec la production de jeux majeurs pour les nouvelles consoles de jeu vidéo.

« Ubisoft compte plus de 9 000 talents dans le monde qui sont dédiés à la création des meilleurs jeux de l’industrie. Notre studio à Québec a démontré sa capacité à gérer des projets d’envergure et c’est tout naturellement que nous lui confions aujourd’hui la production de jeux AAA nouvelle génération », a déclaré Yves Guillemot, le cofondateur et président-directeur général d’Ubisoft.

Le studio de Québec, qui emploie 320 personnes, a développé une expertise particulière pour les jeux AAA d’Ubisoft. Le studio a collaboré sur les franchises phares du groupe telles qu’Assassin’s Creed, Might & Magic et Prince of Persia. Il a aussi participé à la production de 25 titres de l’éditeur.

Le gouvernement du Québec soutient cette initiative par une contribution financière de 510 000 dollars, dans le cadre du programme ESSOR d’Investissement Québec. Ce programme appuie les projets d’immobilisation dont les dépenses admissibles sont supérieures à 250 000 dollars et qui contribuent à la création d’emplois à travers la province.

« Le divertissement interactif est l’un des vecteurs importants de l’économie de la grande région de la Capitale-Nationale et contribue au rayonnement du  savoir-faire québécois à l’international », a indiqué la première ministre Pauline Marois, dans un communiqué.

Ce nouvel investissement, qui se fera sur trois ans, suit de près celui qui a été annoncé en septembre 2013 pour le studio de Montréal d’Ubisoft.

Lire aussi : Ajout d’infrastructures, de compétences et d’emplois chez Ubisoft au Québec

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

Des ententes d’une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ dans le secteur public pour Alithya

Le Groupe Alithya annonce la signature d'ententes de service d'une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ avec un ministère du gouvernement du Québec pour la mise en œuvre de plusieurs projets sur une période de 36 mois. Ces ententes comprennent des projets de cybersécurité, de communications radio et de migration vers le nuage, précise l’entreprise dans un communiqué qui ne précise pas de quel ministère il s’agit.

Ubisoft lance un fonds d’investissement destiné aux studios indépendants du Québec

Ubisoft lance aujourd'hui Ubisoft RADAR, son tout premier fonds d'investissement de 10 millions de dollars destiné à « détecter, financer et propulser les jeux créés par des studios indépendants du Québec ».

Telus investit 10 M$ de plus le déploiement du réseau PureFibre au Québec

Telus annonçait récemment un investissement privé de 10 millions de dollars pour son infrastructure de réseau dans la région de Chaudière-Appalaches. L’investissement permettra le le déploiement de son réseau PureFibre dans 10 communautés des MRC de Beauce-Sartigan, Bellechasse, Lotbinière, Montmagny et Nouvelle-Beauce. 

La France interdit les anglicismes dans le domaine du jeu vidéo

La France interdit l’usage officiel de divers termes anglais liés au domaine du jeu vidéo. L’interdiction émane de la Commission d’enrichissement de la langue française, un organisme du ministère de la Culture français.