Procima Experts étend ses activités aux données volumineuses

Procima Experts, devenue partenaire de Cloudera, fournira à ses clients des services de collecte et d’analyse des données volumineuses.Logo de Procima Experts

Procima Experts, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en services-conseils sur l’intelligence d’affaires, la gestion des données et l’analyse prédictive, devient fournisseur et intégrateur de la version commerciale du logiciel libre Hadoop, qui propose des applications de traitement des données volumineuses. La version du logiciel choisie par Procima Experts est celle proposée par la firme Cloudera, de Palo Alto, en Californie.

Procima Experts justifie cette évolution par des besoins grandissants et par un volume d’opportunités d’affaires croissant auprès des entreprises en matière de collecte et de traitement des données volumineuses.

En entrevue avec Direction informatique, Jean-François Pilon, qui est associé, cofondateur et responsable de la pratique « Big Data » chez Procima Experts, a précisé que son entreprise offrira le logiciel à ses clients, en plus de les renseigner sur sa mise en contexte, sur sa mise en application et sur l’acquisition de valeur qu’il permet.

« Une qualité insuffisante de données, liée à des méthodes plus ou moins rapides d’intégration des données internes et externes à des fins comparatives, est parfois l’un des problèmes vécus par les firmes sur le plan des données volumineuses », a indiqué le dirigeant de Procima Experts. Selon lui, le logiciel Hadoop doit pouvoir faciliter cette tâche.

Par exemple, M. Pilon a indiqué que Procima travaillait sur un projet dans le domaine de l’investissement avec un client qui désire croiser des données d’entreprise et de marché. Il a ajouté, cependant, ne pas pouvoir nommer le client. De plus, deux autres collaborations de Procima Experts avec des clients de d’autres secteurs d’activité seraient à l’étape de la démonstration de faisabilité.

Le dirigeant de Procima a précisé que le domaine des données volumineuses est une extension à l’intelligence d’affaires. « C’était naturel d’étendre notre offre de services de ce côté-là », a dit M. Pilon. Toutefois, il a souligné que les données volumineuses ont leurs propres enjeux, moyens techniques et habiletés nécessaires.

Articles connexes

Institut d’IA appliquée à l’Université Concordia

Un institut d’intelligence artificielle appliquée a été lancé par l’Université Concordia à Montréal.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Les industries locales de semi-conducteurs et de photonique au Canada auront accès à de nouvelles sources de financement fédéral.

La Caisse de dépôt mise sur la numérisation de l’économie

Les stratégies de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiennent compte de la numérisation de l’économie et de la transition climatique.

Des restaurateurs s’équipent de leur propre plateforme de livraison de commandes

L’entreprise RestoLoco a été créée en 2020 pour « briser le cercle vicieux de l’utilisation des plateformes de livraison étrangères comme Uber Eats » et pour « déployer une plateforme qui appartient et profite » aux restaurateurs.