Phénix : le fédéral propose un dédommagement

Le gouvernement du Canada a proposé un dédommagement qui n’est pas bien reçu par l’Alliance de la fonction publique du Canada.Logo du gouvernement du Canada

Le Secrétariat du conseil du trésor du Canada affirmait vendredi dernier qu’une entente de principe avait été conclue entre le palier fédéral et les syndicats de la fonction publique pour indemniser environ 146 000 actuels et anciens employés fédéraux touchés par les problèmes reliés au système de paie Phénix.

Le dédommagement annoncé inclut un « congé annuel supplémentaire pour les employés » et une « somme équivalente à ce congé pour les anciens employés et la succession des employés décédés », ainsi que certaines indemnités supplémentaires qui seraient évaluées au cas par cas.

Cependant, l’Alliance de la fonction publique du Canada, région Québec, soutient considérer l’offre comme étant « proposition dérisoire » qu’elle « ne pouvait pas accepter », et qu’il y a une « impasse dans les négociations » d’une nouvelle convention collective avec le gouvernement en place.

Selon l’Alliance de la fonction publique, « après deux ans de négociation, le gouvernement a proposé un maigre 1,25 jour de congé par année [pour quatre ans] aux membres payés par le système Phénix, en guise de compensation pour quatre ans d’horreur ». À son avis, l’offre ne reconnaît pas les conséquences des ratés de Phénix sur la vie des employés.

Trouver une solution en dehors du problème technologique

Selon la présidente de l’Association des juristes de justice, Ursula Hendel, dont les propos sont rapportés dans le communiqué du Conseil du trésor en appui à l’entente de principe, le problème « très complexe » du dédommagement des employés concernés « a été rendu plus difficile par le désir de trouver une solution ne nécessitant pas l’utilisation du système de paie Phénix actuel ».

« Il y a certainement encore du travail à faire pour stabiliser le système de paie et régler définitivement les nombreux paiements insuffisants et excédentaires en suspens », selon Dany Richard, président de l’Association des agents financiers, dont les propos proviennent aussi du communiqué du Conseil du trésor.

Lire aussi :

Système de paye Phénix : le fédéral recherche une option de rechange

Échec de Phénix : le Sénat blâme la fonction publique et épargne IBM

Budget fédéral : Ottawa annonce la fin prochaine de Phénix

Articles connexes

Le gouvernement canadien annonce un modèle de travail hybride pour la fonction publique fédérale

À compter de l'an prochain, les Canadiens travaillant pour la fonction publique fédérale devront passer au moins deux ou trois jours par semaine au bureau, a annoncé jeudi la présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier. 

Le gouvernement du Canada investit dans MEDTEQ+ pour financer des technologies d’avant-garde

Le gouvernement du Canada annonce un investissement de 47 millions de dollars par l'entremise du Fonds stratégique pour l'innovation afin d’appuyer le réseau envisAGE de MEDTEQ+, un projet de 154 millions de dollars, mis en place en collaboration avec AGE-WELL, un réseau national qui développe des technologies et des services pour faciliter un vieillissement en bonne santé. 

Un groupe décroche un contrat fédéral pour automatiser l’authentification des appareils en réseau

Un groupe d’Ottawa dirigé par l'intégrateur Optiv Canada et qui comprend aussi Venafi et Crypto4A Technologies, a remporté un contrat concurrentiel pour automatiser une grande partie du processus d'authentification des appareils en réseau du gouvernement fédéral.

Le gouvernement annonce de nouvelles directives au CRTC

Le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada annonce une nouvelle directive stratégique destinée au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), visant à améliorer la concurrence et à améliorer l'accès.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.