Innovobot Labs contribue à deux produits lancés au CES 2023

Alors que le Consumer Electronics Show (CES) bat son plein à Las Vegas, Innovobot Labs, le laboratoire de recherche et développement d’Innovobot, annonce sa contribution à la conception et au design de deux produits qui y sont présentés.

Innovobot est une plateforme montréalaise d’innovation et d’investissement ayant pour objectif d’encourager l’innovation qui s’attaque aux grands défis sociaux, industriels et environnementaux. Innovobot Labs est la branche de recherche et développement de l’organisme.

En collaboration avec TDK, Microchip Technology et BOE Varitonix, Innovobot Labs a ainsi participé au développement d’une nouvelle génération d’affichage haptique pour automobile. Il s’agit d’un projet qui répond à un besoin de technologie haptique plus rentable dans l’industrie automobile. 

En effet, les grands écrans de tableau de bord n’offrent pas un bon retour tactile et sont difficiles à utiliser, indique la société. En équipant les écrans des véhicules d’une technologie haptique améliorée, les concepteurs peuvent ajouter de la  « sensation et de la texture » aux boutons, ainsi que des curseurs aux éléments des écrans tactiles. 

« Cette collaboration est une illustration parfaite de notre modèle d’innovation ouverte, où des entreprises d’horizons divers se réunissent pour faire avancer l’expérience humaine. Nous sommes très heureux de travailler en étroite collaboration avec TDK, Microchip et BOE Varitronix. C’est un sentiment formidable de savoir qu’ensemble, nous avons un impact si positif sur l’industrie automobile », affirme Guy Lafond, directeur commercial chez Innovobot.

L’autre projet sur lequel Innovobot Labs a collaboré avec Peratech se nomme FusionPad. Il s’agit d’un pavé tactile haptique à force optimisée.

L’objectif du FusionPad est d’améliorer l’expérience de l’utilisateur d’un ordinateur portable. Au lieu d’un seul clic, il offre une large gamme d’interactions avec l’utilisateur tel que des clics multiples pour élargir les fonctionnalités et un retour haptique rapide et précis pour optimiser le contrôle. Il élimine également les fausses manœuvres lors de la saisie.

« Cette collaboration illustre notre modèle d’innovation, où Peratech et Innovobot Labs ont uni leurs forces pour créer un produit supérieur qui intègre le meilleur des effets haptiques et de la détection de force », indique Mario Venditti, PDG d’Innovobot.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Le premier véhicule électrique canadien, le projet Arrow, fait ses débuts au CES

La semaine dernière au CES, l'Automotive Parts Manufacturers' Association (APMA) a dévoilé un prototype fonctionnel du projet Arrow, le premier véhicule zéro émission branché au Canada.

CES 2023 : Lenovo étoffe son portefeuille de produits et lance plus de 50 appareils et services

Dans le cadre du CES 2023 à Las Vegas, Lenovo a dévoilé jeudi dernier sa dernière gamme d'appareils et d'autres offres qui, selon la société, sont conçues pour offrir aux consommateurs et aux utilisateurs professionnels une expérience technologique plus « personnalisée » grâce à des appareils repensés et à de nouvelles utilisations de l'intelligence artificielle (IA) .

Lancement d’une offre de stationnement automatisé pour les constructeurs automobiles au CES 2023

NTT DATA, un fournisseur mondial de services numériques et de services informatiques, Embotech, une société de logiciels qui se concentre sur les systèmes de conduite autonome, et Valeo, une société qui fournit des avancées technologiques aux constructeurs automobiles, ont annoncé ce qu'ils appellent « la prochaine grande étape » dans la fourniture de systèmes automatisés de stationnement.

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Le gouvernement du Canada investit 30 M$ en intelligence artificielle

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait il y a quelques jours un investissement de 30 millions de dollars dans une entreprise de Vancouver spécialisée en IA et en robotique, Sanctuary Cognitive Systems Corporation.