Huawei : une application pour remplacer Google Maps


Catherine Morin - 20/08/2019

Après avoir lancé son propre système d’exploitation, Huawei veut mettre au point un outil de géolocalisation pour remplacer Google Maps.

Image : Getty

Selon le China Daily, le géant des télécommunications prévoit lancer l’application cartographique Map Kit dès octobre 2019.

Interrogé par le quotidien chinois, un cadre de Huawei a indiqué que Map Kit proposera de la simulation de trafic en temps réel ainsi qu’un service semblable à Street View. L’application sera disponible dans environ 150 « pays et régions » en 40 langues, selon Huawei.

L’entreprise évoque aussi un système de cartographie en réalité augmentée, sans fournir plus de précisions.

Contrairement à Google Maps, qui est destiné au grand public, l’outil s’adresserait avant tout aux concepteurs technologiques et aux entreprises qui souhaitent intégrer un système de géolocalisation à leurs applications.

Huawei ne semble pas vouloir créer sa propre carte du monde. Selon une source du China Daily, l’entreprise s’associera à Yandex, une firme russe spécialiste de la cartographie en ligne, pour obtenir ses données géographiques.

Une autre source indique que les stations de base de télécommunications chinoises offriront des renseignements complémentaires aux données de positionnement par satellite.

Le lancement de Map Kit constituerait un pas de plus vers une autonomie entière vis-à-vis de Google, l’entreprise chinoise ayant récemment conçu son système HarmonyOS pour ne plus dépendre d’Android.

Rappelons que des restrictions commerciales imposées en mai par le gouvernement des États-Unis empêchent Huawei de collaborer avec un grand nombre d’entreprises technologiques américaines.

Toutefois, comme le précise The Verge, concurrencer Google dans le domaine de la cartographie représente tout un défi.

Le géant du Web règne pratiquement sans partage sur les applications de géolocalisation, Google Maps étant de loin l’outil de ce type le plus utilisé dans le monde. Apple propose son propre service depuis 2012, mais a connu des débuts difficiles et tente toujours de se rattraper.

L’entreprise de Tim Cook a décidé de cartographier elle-même la planète avec un système sophistiqué pour ne plus dépendre de bases de données tierces, mais cette démarche prend beaucoup de temps et commence à peine à porter ses fruits.

On peut penser que Huawei devra investir massivement pour devenir un concurrent à la hauteur de Google. Pour développer Google Maps, le géant du Web avait acheté Waze pour 996 millions de dollars en 2013 et investi dans une vaste flotte de véhicules qui ont parcouru les rues du monde entier pour bâtir une base de données complète.

Lire aussi :

Facebook : l’intelligence artificielle au service de la cartographie

Huawei aurait secrètement aidé la Corée du Nord

Huawei : possible reprise du commerce avec les États-Unis

Lâché par Google, Huawei travaille sur son propre système d’exploitation




Tags: , , , , , , , , , , ,