Gestion de personnel : TrackTik obtient 7 M$

TrackTik reçoit 7 millions de dollars de la part de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de la société de capital de risque iNovia Capital.TrackTik, Caisse de dépôt et placement du Québec, iNovia Capital

TrackTik, une entreprise en démarrage de Montréal qui commercialise un logiciel de gestion du personnel pour l’industrie de la sécurité, affirme prévoir utiliser ce financement pour poursuivre le développement de sa plateforme, embaucher 70 employés et s’établir dans des marchés dans le monde.

La plateforme logicielle intégrée pour les entreprises qui est développée et commercialisée par TrackTik inclurait des fonctionnalités de gestion d’agents, de comptes rendus d’incidents, de veille stratégique, ainsi que des fonctionnalités financières et administratives.

L’entreprise serait passée, depuis son lancement, d’une application pour téléphone multifonction à un logiciel de prise de décisions, conçu pour des firmes de services de sécurité, qui mise sur l’intelligence artificielle, la mobilité, l’infonuagique, des données et des analyses de tendances.

Les marchés des firmes de sécurité en Europe et en Amérique latine seraient les principales destinations de son plan d’expansion.

Les embauches prévues incluraient des embauches à Montréal et ailleurs dans le monde dans les domaines de la recherche et du développement, des ventes, du soutien technique et du service à la clientèle.

iNovia est une société de capital de risque basée à Montréal qui cible des entreprises technologiques en démarrage.

Lire aussi :

Capital de risque : iNovia et SoftTech financent Poka

Détecteur de mensonge testé pour les aéroports et les frontières

Maintien de l’ordre « intelligent » : caméras Taser sur les policiers de Montréal

Articles connexes

CGI prévoit racheter près d’un million d’actions détenues par la CDPQ

CGI annonce en ce début de semaine son intention de conclure une entente privée avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en vue du rachat aux fins d'annulation de 938 914 de ses actions subalternes avec droit de vote classe A détenues par la CDPQ, au prix de 106,51 $ par action. Cela représente un escompte par rapport au cours de clôture du 29 juillet 2022 des actions classe A en vigueur à la Bourse de Toronto (TSX).

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.