Gestion de personnel : TrackTik obtient 7 M$

TrackTik reçoit 7 millions de dollars de la part de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de la société de capital de risque iNovia Capital.TrackTik, Caisse de dépôt et placement du Québec, iNovia Capital

TrackTik, une entreprise en démarrage de Montréal qui commercialise un logiciel de gestion du personnel pour l’industrie de la sécurité, affirme prévoir utiliser ce financement pour poursuivre le développement de sa plateforme, embaucher 70 employés et s’établir dans des marchés dans le monde.

La plateforme logicielle intégrée pour les entreprises qui est développée et commercialisée par TrackTik inclurait des fonctionnalités de gestion d’agents, de comptes rendus d’incidents, de veille stratégique, ainsi que des fonctionnalités financières et administratives.

L’entreprise serait passée, depuis son lancement, d’une application pour téléphone multifonction à un logiciel de prise de décisions, conçu pour des firmes de services de sécurité, qui mise sur l’intelligence artificielle, la mobilité, l’infonuagique, des données et des analyses de tendances.

Les marchés des firmes de sécurité en Europe et en Amérique latine seraient les principales destinations de son plan d’expansion.

Les embauches prévues incluraient des embauches à Montréal et ailleurs dans le monde dans les domaines de la recherche et du développement, des ventes, du soutien technique et du service à la clientèle.

iNovia est une société de capital de risque basée à Montréal qui cible des entreprises technologiques en démarrage.

Lire aussi :

Capital de risque : iNovia et SoftTech financent Poka

Détecteur de mensonge testé pour les aéroports et les frontières

Maintien de l’ordre « intelligent » : caméras Taser sur les policiers de Montréal

Articles connexes

Nouvelle plateforme basée sur l’IA pour aider les PME à prospérer

Cubeler est un portail d’affaires pour aider les PME à réaliser leur potentiel de croissance. Cette plateforme gratuite sur inscription permet aux PME de faire face au changement et d’accélérer leur croissance. d’accélérer la recherche de financement, d’accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, de réseauter avec d’autres PME et de créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services.

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.