BlackBerry ouvre BlackBerry 10 aux gestionnaires externes

BlackBerry permettra aux fournisseurs de plateformes de gestion de postes mobiles Air Watch, Citrix et IBM de gérer directement des appareils mobiles qui utilisent le système d’exploitation BlackBerry 10.Logo de BlackBerry

L’entreprise canadienne BlackBerry, qui fabrique des appareils et exploite des services de messagerie pour les télécommunications mobiles, affirme que ses clients d’affaires pourront ainsi profiter de plus d’options de gestion de postes et d’environnements mobiles (MDM ou mobile device management en anglais) pour combler les besoins en mobilité en croissance de leurs employés.

Selon BlackBerry, permettre à des firmes externes de gérer des appareils qui utilisent son système d’exploitation mènera à l’établissement d’un écosystème mobile plus ouvert.

BlackBerry précise qu’elle continuera d’offrir sa propre solution multiplateforme de gestion de la mobilité BlackBerry Enterprise Service 10 (BES10). Cet outil permet de gérer et de sécuriser des appareils BlackBerry, iOS et Android qui appartiennent aux employeurs ou qui sont utilisés en mode « prenez vos appareils personnels » (BYOD ou Bring Your  Own Device en anglais).

Selon le fournisseur Air Watch – qui appartient à VMware -, l’intégration du système d’exploitation BlackBerry 10 à sa plateforme de gestion de postes mobiles permettra à ses clients de gérer n’importe quel appareil mobile de leur flotte à partir d’une seule solution de surveillance.

BlackBerry cite des statistiques de la firme américaine de recherche et d’analyse Gartner, selon lesquelles la gestion de postes mobiles demeurerait l’une des premières priorités des acheteurs de technologies de l’information (TI) au sein des entreprises. De plus, les investissements de ces acheteurs en outils de ce domaine connaîtraient une croissance stable.

 

Articles connexes

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.