Augmenter le PIB grâce à la transformation numérique

Les petites entreprises pourraient augmenter le PIB du Canada de 70 milliards de dollars d’ici 2024 en accélérant leur transformation numérique, révèle la récente étude 2020 Small Business Digital Maturity de Cisco et d’IDC.

Image : Getty

Le numérique aiderait non seulement la reprise économique du pays, mais aussi les petites entreprises qui doivent répondre aux nouvelles conditions du marché.

Selon cette étude, la pandémie a notamment rendu 97 % des petites entreprises plus dépendantes de la technologie. Près de 70 % des organisations sondées ont accéléré leur transition numérique avec la crise, et 80 % pensent que la COVID-19 va accélérer leur transition numérique de 11 à 50 %.

Dans les 18 prochains mois, les petites entreprises du Canada vont investir principalement dans des solutions pour aider les employés à travailler à distance (34 %), dans des processus d’automatisation pour être moins dépendant de l’intervention humaine (30 %) et dans des technologies qui permettent de vendre en ligne ou d’améliorer le commerce électronique (28 %).

Toujours selon l’étude, 67 % des petites entreprises canadiennes sont seulement au deuxième stade du « Digital Maturity Framework de IDC » : leurs efforts de transformation numérique ont commencé, mais restent de petites initiatives ponctuelles.

« Si la majorité des petites entreprises sont conscientes de l’importance du numérique, elles n’ont pas encore entamé les étapes importantes pour intégrer la technologie dans leur organisation, souligne Lissa Ricci, responsable des petites entreprises à Cisco Canada. Cette étude nous montre que les entreprises qui étaient les plus avancées dans leur transition numérique avant la COVID-19 sont celles qui survivent le mieux aujourd’hui, grâce à leur agilité et à leur résilience. »

Les défis qui freinent cette transition numérique sont notamment la culture de résistance au changement, un manque de budget ou d’engagement de la part des gestionnaires, ou encore simplement le fait de ne pas savoir par où commencer.

Articles connexes

Le Canada signe des accords avec Volkswagen et Mercedes-Benz pour la fabrication des batteries de véhicules électriques

Le Canada a signé un protocole d'entente avec les constructeurs automobiles allemands Volkswagen et Mercedes-Benz pour leur fournir des matériaux de batterie pour véhicules électriques (VÉ).

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.