Amaya clôture deux transactions commerciales

Groupe de Jeux Amaya termine l’achat de Diamond Game et la vente de WagerLogic. Logo de Groupe de jeux Amaya

Groupe de jeux Amaya, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en matériel et en logiciels qui sont destinés à l’industrie du jeu de hasard, a complété l’acquisition de toutes les actions de Diamond Game Enterprises.

Diamond Game Enterprises est une compagnie américaine qui commercialise ses produits qui sont utilisés dans des casinos destinés aux autochtones aux États-Unis, dans les casinos commerciaux, les hippodromes, les salles de bingo et les sites de jeux de hasard publics.

Le projet d’achat de Diamond Game Enterprises, d’une valeur de 25 millions de dollars américains, avait été dévoilé à l’été 2013 par Groupe de jeux Amaya. L’entreprise québécoise a versé 18 millions de dollars américains aux actionnaires de Diamond Game Enterprises, mais elle a retenu la somme de sept millions de dollars américains pour « certains passifs éventuels et d’autres éléments ».

Groupe de jeux Amaya avait indiqué qu’elle souhaitait acquérir Diamond Game Enterprises, notamment, afin d’obtenir une de ses technologies de loterie qui est brevetée.

En 2012, Diamond Game Enterprises a produit des revenus de 17,8 millions de dollars américains.

Il y a quelques jours, Groupe de jeux Amaya a révélé qu’elle avait clôturé la transaction de vente de WagerLogic à Goldstar Acquisitionco, une entreprise qui a été constituée en Ontario en octobre 2013.

La vente de WagerLogic, qui avait été annoncée en octobre 2013, rapportera 62,5 millions de dollars à Groupe de jeux Amaya, soit le prix d’achat de 70 millions de dollars moins un rajustement de fonds de roulement de 7,5 millions de dollars.

Selon une entente de services, les filiales de Groupe de jeux Amaya continueront de fournir des logiciels, des services et du contenu pour le soutien des activités des casinos en ligne de la gamme InterCasino, qui sont exploités par l’entité WagerLogic.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Sierra Wireless de Colombie-Britannique acquise par l’américaine Semtech

Nouvelle importante sur la scène technologique de la Colombie-Britannique cette semaine alors qu’on apprenait que Semtech Corp., un fournisseur de semi-conducteurs à signaux mixtes et d'algorithmes analogiques, avait acquis Sierra Wireless Inc. pour 1,2 milliard de dollars américains.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

OSF Digital acquiert l’américaine Aarin Inc.

OSF Digital, une société ayant son siège social à Québec qui oeuvre dans le domaine du commerce et de la transformation numérique, annonçait récemment avoir fait l’acquisition de l’entreprise américaine Aarin Inc. Il s’agit pour la société de la deuxième acquisition d’une entreprise américaine cette année.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.