Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd’hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l’acquisition d’équipements de pointe qui permettront d’améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

L’ÉTS, une constituante du réseau de l’Université du Québec, fait partie des plus importantes universités d’enseignement et de recherche en génie au Canada. L’aide annoncée aujourd’hui lui permettra de se procurer de nouveaux équipements, tels qu’un banc d’essai de fatigue thermomécanique, un microscope à balayage de sonde et une cellule robotisée de préformage de composites. Ces équipements permettront de développer de nouveaux procédés de fabrication de matériaux de haute performance à faibles impacts environnementaux et de renforcer ses activités de recherche et développement auprès des PME du secteur de l’aérospatiale.

Les fonds proviennent du programme Croissance économique régionale par l’innovation de DEC. Ce programme s’adresse aux entrepreneurs qui misent sur l’innovation pour faire croître leur entreprise et la rendre plus compétitive, de même qu’aux acteurs économiques régionaux qui contribuent à créer un environnement entrepreneurial propice à l’innovation et à une croissance pour tous, dans toutes les régions.

« Outiller les PME et les accompagner dans leurs démarches pour innover et devenir plus compétitives fait partie des priorités de notre gouvernement. Voilà pourquoi nous apportons notre soutien à l’ÉTS, un établissement de formation et de recherche en génie de Montréal qui assure des services de transferts de technologies vers les entreprises. En misant sur ces projets novateurs et en valorisant l’adoption de procédés énergétiques plus propres, nous aidons concrètement les entreprises à se tailler une place dans l’économie de demain », a déclaré la ministre St‑Onge.

« L’ÉTS est fière de favoriser le développement d’une industrie et d’une économie durables. Les équipements de pointe acquis grâce au financement de DEC nous permettront de nouvelles collaborations en recherche avec nos partenaires privés, notamment afin de réduire la consommation de carburant des avions et de rendre leurs composantes plus facilement recyclables en fin de vie. Les technologies sont appelées à refaçonner le monde afin de pouvoir mieux répondre aux défis et aux besoins qui évoluent constamment », indique pour sa par François Gagnon, directeur général de l’ÉTS.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Le Centech parmi les 10 meilleurs incubateurs d’entreprises universitaires selon UBI Global

Le Centech, un incubateur universitaire affilié à l'École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal figure au Top 10 des incubateurs d'entreprises universitaires les plus performants au monde selon le classement UBI Global.

L’Université de Waterloo dirigera un consortium pour faire progresser la sécurité et la défense du Canada

L’Université de Waterloo annonçait hier la création d’un consortium de technologie de réseau mobile 5G et au-delà pour aider à développer des réseaux mobiles 5G et à améliorer la sécurité et la défense du Canada. 

Innovobot Labs contribue à deux produits lancés au CES 2023

Alors que le Consumer Electronics Show (CES) bat son plein à Las Vegas, Innovobot Labs, le laboratoire de recherche et développement d’Innovobot, annonce sa contribution à la conception et au design de deux produits qui y sont présentés.

Nouvelle plateforme basée sur l’IA pour aider les PME à prospérer

Cubeler est un portail d’affaires pour aider les PME à réaliser leur potentiel de croissance. Cette plateforme gratuite sur inscription permet aux PME de faire face au changement et d’accélérer leur croissance. d’accélérer la recherche de financement, d’accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, de réseauter avec d’autres PME et de créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services.

Le gouvernement du Canada investit 30 M$ en intelligence artificielle

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait il y a quelques jours un investissement de 30 millions de dollars dans une entreprise de Vancouver spécialisée en IA et en robotique, Sanctuary Cognitive Systems Corporation.