Vente du département de semi-conducteurs d’IBM


Dominique Lemoine - 20/10/2014

IBM se débarrassera de son département de semi-conducteurs en le vendant au fabricant de puces GlobalFoundries, rapporte Computerworld. [Mise à jour]Logo d'IBM

Le fournisseur technologique IBM serait sur le point de vendre son département de technologies de semi-conducteurs, qui fabrique les processeurs Power, au fabricant de puces GlobalFoundries de Silicon Valley, qui se verrait ainsi offrir des usines, des brevets, des employés, de même qu’un paiement de 1,3 milliard de dollars de la part d’IBM, dont l’objectif serait d’économiser.

« Comme plusieurs autres entreprises technologiques de la vieille école, IBM a eu du mal à s’ajuster dans un monde où les appareils mobiles et les services de nuages informatiques deviennent de plus en plus importants. IBM est sous pression pour réduire ses coûts, ainsi que pour trouver des façons de freiner la baisse de ses revenus », explique Computerworld.

Cette entente d’IBM avec GlobalFoundries, ainsi que la vente par IBM de serveurs au fournisseur technologique chinois Lenovo, feraient partie de la même stratégie de réduction des coûts et de contrôle de la chute des revenus.

[Mise à jour] Dans le cadre de la transaction, GlobalFoudries fera l’acquisition des usines de fabrication de semi-conducteurs d’IBM qui sont situées à East Fishkill, dans l’État de New York, et à Essex Junction, au Vermont.

L’usine d’IBM à Bromont au Québec, qui est vouée à l’essai et l’assemblage de semi-conducteurs, n’est pas visée par cette transaction.

Lire l’article au complet sur le site de Computerworld (en anglais)

Lire aussi :

Conclusion de la vente des serveurs x86 d’IBM à Lenovo

Apple et IBM font équipe en mobilité des entreprises




Tags: , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+