Une vague infonuagique atteint le centre de données de Drummondville


Dominique Lemoine - 04/12/2014

COLO-D doublera la capacité de son centre de données en colocation qui est situé à Drummondville, dans le Cœur-du-Québec, en raison de récentes ententes qui sont liées à l’infonuagique.Logo de Colo-D

COLO-D, une entreprise québécoise récemment constituée qui exploite un centre de colocation neutre à Drummondville, affirme que la capacité électrique de son centre de données passera, durant le premier trimestre de 2015, de six à douze mégawatts.

« COLO-D a récemment conclu des ententes d’une capacité totale de plus de quatre mégawatts avec des multinationales et des clients québécois qui visent à leur fournir les services d’infrastructures techniques requis par le déploiement massif de plateformes infonuagiques au Québec », justifie COLO-D.

L’entreprise ajoute que les centres de colocation neutre sont stratégiques pour les entreprises qui souhaitent compter sur des centres de données externes. « Plusieurs entreprises axent leur développement sur l’accès à une diversité de données sans avoir à mobiliser d’importants capitaux », explique-t-elle.

Rappelons que le centre données de COLO-D est localisé dans l’ancienne usine du fabricant de DVD et de disques compacts Disque Améric, qui a fait faillite en 2011. Selon COLO-D, le site offre la possibilité d’augmenter la puissance électrique du centre de données jusqu’à vingt mégawatts lors d’une éventuelle autre phase d’expansion.

Lire aussi :

Inauguration d’un centre de colocation dans le Cœur-du-Québec




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+