Les revenus du marché des centres de données carboneutres devraient monter en flèche

La société d’information commerciale BIS Research a publié cette semaine un rapport sur le marché des centres de données carboneutres qui prévoit que les revenus de 5,02 milliards de dollars de l’année dernière feront plus que tripler d’ici 2027.

Selon l’étude, les revenus atteindront 16,53 milliards de dollars d’ici-là, conséquence des facteurs suivants :

  • Les réglementations gouvernementales sur les émissions de carbone et l’accent croissant sur les énergies renouvelables.
  • Le développement d’alternatives économes en énergie pour le refroidissement des centres de données.
  • Les efforts de développement durable et les activités de responsabilité sociale des entreprises.
  • La hausse mondiale des tarifs de l’électricité.

Rakhi Tanwar, analyste principal chez BIS, a déclaré qu’il s’attend à ce que les centres de données carboneutres soient « une excellente alternative aux sources d’énergie conventionnelles et aux techniques utilisées pour l’exploitation des centres de données ».

« Grâce à l’adoption de sources d’énergie renouvelables, les objectifs mondiaux de neutralité climatique peuvent être atteints et les émissions de carbone peuvent être atténuées tout en augmentant la capacité de stockage. »

Le rapport de 248 pages cite également les développements récents du marché, tels que l’annonce en mai qu’Alibaba Cloud, le fondement des efforts d’innovation et de technologie numérique du groupe Alibaba, avait ouvert son troisième centre de données durable en Allemagne pour répondre à la demande croissante de transformation numérique des clients à travers l’Europe. .

Le même mois, nZero, une plate-forme de gestion du carbone, et Corscale, la plate-forme de centre de données du groupe Patrinely, se sont associés pour fournir aux clients une offre de développement durable qui permet une comptabilisation du carbone et un suivi des émissions 24h/24 et 7j/7.

En mars de cette année, Normative, une start-up suédoise sponsorisée par Google, a publié une version gratuite de son outil de suivi des émissions de carbone alors que les entreprises du monde entier s’efforcent de trouver des moyens de gérer leur impact carbone.

Toujours en mars, Amazon Web Services (AWS) a permis aux clients d’accéder à un outil qui mesure l’empreinte carbone de l’utilisation du nuage et la compare à l’empreinte attendue d’un centre de données situé sur site, a déclaré BIS.

L’étude analyse et dresse le profil des principaux acteurs du marché mondial des centres de données carboneutres, notamment les fournisseurs de services infonuagiques, les fournisseurs de services d’alimentation et de refroidissement, les fournisseurs de centres de données et les fabricants d’infrastructures. Il compare également les acteurs opérant sur le marché mondial des centres de données carboneutres pour aider le lecteur à comprendre comment ils se comparent les uns aux autres.

BIS Research prévoit un taux de croissance annuel composé (TCAC) du marché de 22,19 % entre 2022 et 2027.

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Paul Barker
Paul Barker
Paul est le fondateur de PBC Communications, une firme de rédaction spécialisée dans le journalisme indépendant. Son travail est apparu dans un certain nombre de magazines technologiques et en ligne sur des sujets allant des problèmes de cybersécurité et du monde en évolution de l'informatique de pointe à la gestion de l'information et aux progrès de l'intelligence artificielle.

Articles connexes

La moitié des professionnels de la sécurité pensent que les risques dans le nuage sont plus importants que sur site

Alors que les organisations se tournent de plus en plus vers l’infonuagique, il n'est pas surprenant que les cybercriminels attaquent de plus en plus les applications basées sur le nuage.

Les entreprises de moyenne taille se concentrent sur trois priorités technologiques clés, selon Gartner

La gestion de la sécurité et des risques, les stratégies d'application et d'intégration, ainsi que l'infrastructure et les opérations sont les trois principales priorités technologiques des entreprises de taille moyenne en 2022, selon une enquête de Gartner publiée cette semaine.

Lighthouse Labs suit les cheminements de carrière de ses anciens élèves dans un nouveau rapport

L'entreprise canadienne de formation technologique Lighthouse Labs a publié cette semaine son rapport sur le cheminement de carrière 2022 qui examine comment les anciens élèves se sont comportés depuis l'obtention de leur diplôme entre 2014 et l'année dernière.

ILX Group examine les mesures que les entreprises doivent prendre pour se préparer à l’avenir

La société de conseil et de formation ILX Group vient de publier une nouvelle étude qui examine le déficit de compétences en intelligence artificielle (IA) auquel de nombreuses industries de pointe sont confrontées aujourd'hui, résultat de ce qu'elle décrit comme des pénuries de personnel, des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, de l'inflation et de l'incertitude globale.

Une enquête de Gartner révèle que les initiatives d’automatisation basées sur l’IA se poursuivent

Une nouvelle étude de Gartner publiée plus tôt cette semaine révèle que 80 % des cadres pensent que l'automatisation peut être appliquée à toute décision commerciale. Et à mesure que l'automatisation s'intègre dans les affaires numériques, les résultats ont révélé à quel point les organisations de tailles variées font évoluer leur utilisation de l'intelligence artificielle (IA) dans le cadre de leurs stratégies d'automatisation.