Recul des revenus trimestriels chez EXFO


Benjamin Jébrak - 09/01/2014

EXFO rapporte des revenus de 56 millions de dollars américains pour son premier trimestre financier 2014.

Logo d'EXFOEXFO, une entreprise de Québec qui fournit des solutions de test et d’assurance de service pour les opérateurs de réseaux et les fabricants d’équipement de l’industrie des télécommunications, fait état de revenus qui sont en recul de 3,8 millions de dollars comparativement au premier trimestre de son année financière 2013.

Le bénéfice brut de l’entreprise a reculé de près de 1,35 million de dollars américains lors de son premier trimestre financier 2014 par rapport à son trimestre équivalent de 2013. Le bénéfice brut représente toutefois 62,2 % des ventes comparativement à 60,5 % des ventes lors de son premier trimestre financier de 2013.

De plus, EXFO rapporte que les frais de vente et d’administration se sont élevés à 21,7 millions de dollars américains (38,8 % des ventes), comparativement à 22,3 millions de dollars américains (37,3 % des ventes), au cours de la même période de l’exercice précédent.

EXFO rapporte une perte nette trimestrielle de 0,7 million de dollars américains qui est inférieur de 54,4 % à la perte nette de 1,6 million de dollars américains qui avait été constatée douze mois plus tôt.

L’entreprise prévoit des revenus de 53 à 58 millions de dollars américains pour son prochain trimestre financier, ce qui serait en dessous des résultats obtenus lors de son deuxième trimestre financier 2013. À cette période, EXFO avait rapporté des revenus de 62,5 millions de dollars américains et un bénéfice net de près de 39 000 dollars américains.

Les ventes de l’entreprise ont diminué en Amérique et ont augmenté en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique, par par rapport à la même période de l’exercice financier précédent.

« Nos ventes ont augmenté d’un exercice à l’autre en EMOA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et en Asie-Pacifique. Nous avons connu des commandes et des ventes plus faibles que prévu en Amérique, en raison de retards dans les commandes et d’un niveau de dépenses plus faible, notamment chez nos clients importants », a déclaré Germain Lamonde, président du conseil d’administration et PDG d’EXFO.




Tags: , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+