Fin du soutien de versions d’Internet Explorer par Microsoft en 2016


Jean-François Ferland - 12/08/2014

Microsoft limitera le support de son fureteur à une seule version sous plusieurs de ses systèmes d’exploitation.Logo d'Internet Explorer

L’éditeur technologique américain Microsoft a divulgué que le soutien offert pour certaines versions du fureteur Internet Explorer prendra fin le 12 janvier 2016.

Selon un billet de blogue, Roger Capriotti, le directeur responsable d’Internet Explorer, indique que la fourniture de soutien technique et de mises à jour de sécurité sera limitée à la plus récente version du fureteur disponible pour sept systèmes d’exploitation Windows à compter de cette date :

Windows Vista SP2 : Internet Explorer 9
Windows Server 2008 SP2 : Internet Explorer 9
Windows Server 2008 R2 SP1 : Internet Explorer 11
Windows 7 SP1 : Internet Explorer 11
Windows 8.1 : Internet Explorer 11
Windows Server 2012 : Internet Explorer 10
Windows Server 2012 R2 : Internet Explorer 11

Notamment, les utilisateurs des versions 7 ou 8 d’Internet Explorer ne recevront plus de soutien de la part de Microsoft en janvier 2016, peu importe le système d’exploitation utilisé.

Dans son billet, M. Capriotti décrit les avantages liés à l’utilisation d’un fureteur moderne, en matière de sécurité et de compatibilité aux normes web. Il déclare que la fragmentation des fureteurs utilisés par les utilisateurs constitue un problème pour les développeurs de sites web, puis ajoute que les développeurs d’applications web peuvent créer de meilleurs produits si leurs clients utilisent des fureteurs modernes.

M. Capriotti ajoute qu’un mode « Entreprise » dans le fureteur Internet Explorer 11 procure un mode de rétrocompatibilité aux utilisateurs de sites et d’applications web qui exigent le recours à la version 7 ou 8 d’Internet Explorer.

À lire aussi : Fin du soutien de versions d’Internet Explorer : les impacts dans les organisations




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+