De meilleures batteries avant les technologies corporelles


Dominique Lemoine - 16/01/2015

Les consommateurs des États-Unis préfèreraient que les fournisseurs technologiques leur proposent de meilleures batteries pour leurs appareils existants plutôt que des technologies corporelles tape-à-l’oeil.

(Image : Thinkstock)

(Image : Thinkstock)

All Tech Considered, un blogue sur la technologie et sur la culture numérique qui est proposé par la National Public Radio (NPR) aux États-Unis, rapporte un sondage du magazine Fortune qui laisserait entendre que consommateurs et fournisseurs ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde.

La circulation de ce sondage survient alors que Google met sur la glace la vente au grand public de la première version de son modèle de lunettes, et que la vitrine du International Consumer Electronics Show vient de terminer sa mise en valeur des petits derniers des fournisseurs, tels que des téléphones intelligents courbés, des télévisions en haute définition 4K, des lunettes et des montres intelligentes.

Cependant, selon le sondage de Fortune qui a été réalisé auprès de 1 000 adultes des États-Unis et en collaboration avec Survey Monkey, seulement 2 % des répondants auraient affirmé qu’il est probable qu’ils achètent en 2015 une paire de lunettes connectée. De plus, 75 % des répondants n’avaient jamais entendu parlé des télévisions très haute définition 4K.

Par contre, 33 % des répondants auraient indiqué que la caractéristique qui les intéresseraient le plus dans un nouveau téléphone intelligent serait la durée de vie prolongée des batteries. De plus, plusieurs s’intéresseraient aussi aux blocs d’alimentation à prises multiples davantage qu’aux drones.

Lire l’article au complet sur All Tech Considered (en anglais)

 




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+