Avenir commercial incertain chez Mitec Telecom


Jean-François Ferland - 19/12/2012

Mitec Telecom rapporte des revenus d’environ 35 000 dollars et une perte nette de 0,1 million de dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2013. L’entreprise québécoise, qui existerait dorénavant de façon virtuelle à Toronto, pourrait être en voie de fermeture.Logo de Mitec Telecom

Mitec Telecom, une entreprise autrefois de Montréal qui était spécialisée en conception et fabrication de composantes d’accès sans fil mobile et fixe et d’équipements de diffusion et de communications par satellite, rapporte des revenus qui sont supérieurs de 335 % aux revenus d’environ 8 000 dollars qui avaient été rapportés pour le deuxième trimestre de son année financière 2012. Le bénéfice d’exploitation pour le trimestre est de 4 000 dollars.

Pour le trimestre financier qui a pris fin le 31 octobre dernier, Mitec Telecom fait état de dépenses de 84 000 dollars qui sont liées à des activités de vente et d’administration. L’entreprise n’a rien dépensé à des fins de recherche et développement durant le trimestre.

Mitec Telecom rapporte une perte nette trimestrielle de 119 000 dollars, ce qui est inférieur à la perte nette de 2,1 millions de dollars qui avait été rapportée pour le deuxième trimestre de son année financière précédente.

Pour les six premiers mois de son année financière 2013, Mitec Telecom fait état de revenus d’environ 35 000 dollars et d’une perte nette d’environ 702 000 dollars. Pour le premier semestre de son année financière 2012, l’entreprise avait rapporté des revenus de 41 000 dollars et une perte nette de 3,8 millions de dollars.

Fin des activités?

Le siège social Mitec Telecom qui était situé jusqu’à récemment à Pointde-Claire, dans l’ouest de l’île de Montréal, est maintenant situé à Toronto.

Dans son site Web, Mitec Telecom indique que son siège social se trouve dans un local d’un édifice de la rue Bloor, dans la métropole canadienne. Ce local est associé à une entreprise nommée Execusuite qui fournit des services de location d’espace de bureau.

Or, une recherche dans Internet a permis de constater que plusieurs entreprises canadiennes utilisent le même local à titre de siège social ou de bureau régional. Tout porte à croire que Mitec Telecom y exploite à cet endroit un siège social virtuel et qu’elle ait recours à ce bureau pour la tenue de rencontres et la gestion de sa correspondance.

D’autre part, le site Web de Mitec Telecom précise que le nom de domaine www.mitectelecom.com est à vendre. Mitec Telecom, dans son site Web, affiche une adresse de courriel du service en ligne Gmail aux fins de correspondance.

Cette mise en vente du nom de domaine de Mitec Telecom laisse présager que l’entreprise a amorcé un processus de terminaison de ses activités commerciales.

Au cours des deux dernières années, Mitec Telecom s’est départie de plusieurs actifs, dont des activités en conditionnement RF en Chinedes actifs patrimoniaux en communication par satellite, la division militaire Keragis et la division VSAT.

En janvier 2012, Mitec Telecom avait annoncé la signature d’une lettre d’intention de vente avec l’entreprise israélienne Optiway, mais l’impossibilité pour l’entreprise québécoise de maintenir son inscription à la Bourse de Toronto a mené à l’annulation du projet de transaction en avril dernier.

Depuis juin 2012, les actions de Mitec Telecom sont négociées sur le marché NEX, soit une place boursière secondaire de la bourse TMX qui est destinée aux entreprises qui ne peuvent plus respecter les exigences minimales pour une inscription à la Bourse de croissance TSX.

Nouveaux administrateurs

Peu après le dépôt des résultats financiers de deuxième trimestre, Mitec Telecom a annoncé la démission de son responsable des finances Bruno Dumais et de son administrateur Noah Billick, qui travaillaient pour l’entreprise à Montréal.

Le président et chef de la direction de Mitec Telecom, Jeffrey Mandel, a annoncé par voie de communiqué la nomination de Leslie Hayes à titre de responsable des finances. Mme Hayes est une conseillère financière indépendante de la région de Toronto.

M. Mandel a également annoncé la nomination de Edward Leavens à titre d’administrateur de Mitec Telecom. M. Leavens est le vice-président responsable du développement commercial de Datex Billing Services, une entreprise de Mississauga, en Ontario, qui procure des systèmes de facturation et de gestion de la relation client à des organisations et à des fournisseurs de services.

Jeffrey Mandel et Edward Leavens se connaissent depuis plusieurs années, puisqu’ils ont notamment siégé au conseil d’administration de la société québécoise de capital de démarrage Les Placements Montec dans le milieu des années 2000. Le président du conseil et chef de la direction de cette société de capital de démarrage était Myer Bentob, qui a fondé Mitec Telecom dans les années 1970. M. Bentob a été le président et le chef de la direction de Mitec Telecom jusqu’en 2002.

En 2006, Les Placements Montec a pris une participation de 51 % dans Datex Billing Services et en 2008 la société de capital de démarrage a acquis la participation restante de 49 % dans l’entreprise. En septembre 2009, Les Placements Montec a changé son appellation pour Datex Technologies.

En décembre 2010, Datex Technologies a indiqué qu’elle comptait procéder à sa privatisation, ce qui a été complété en février 2011. C’est à ce moment que M. Bentob aurait cessé d’être le propriétaire de Datex Technologies.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+