Worximity veut accélérer la productivité par l’IA

Worximity Technology, une entreprise québécoise de technologie fondée en 2011 dont l’objectif est d’accélérer la productivité et la rentabilité manufacturière par le biais de l’intelligence artificielle (IA), a conclu une nouvelle ronde de financement de 14 M$ auprès d’Investissement Québec ainsi que du Fonds de solidarité FTQ et de son investisseur stratégique Marel.Illustration du concept du secteur manufacturier

Par ailleurs, le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, Pierre Fitzgibbon, confirme l’attribution d’une contribution financière de 3,5 millions de dollars à l’entreprise.

« En plus d’accroître la productivité de nos PME, les technologies numériques sont une réponse efficace aux défis qu’engendre la rareté de main-d’œuvre. Avec ses solutions avant-gardistes, Worximity renforcera les efforts de notre gouvernement en matière de transformation numérique et permettra aux manufacturiers québécois d’être plus performants », a déclaré le ministre Fitzgibbon.

Worximity se spécialise dans le développement de technologies numériques permettant la collecte automatique de données, le contrôle d’activités en temps réel, la production de rapports analytiques automatisés ainsi que la transmission de conseils préventifs et prédictifs à l’aide de l’apprentissage machine et l’intelligence artificielle.

Selon l’entreprise, les entreprises manufacturières font face à de grands défis, tout particulièrement les enjeux liés à la pénurie de main-d’œuvre, à l’inflation rapide et à l’augmentation des prix des matières premières. Worximity entend réduire l’impact de ces défis manufacturiers grâce à son algorithme et à ses technologies numériques qui mesurent la performance en temps réel afin d’identifier, quantifier et prioriser les opportunités d’amélioration

Worximity affirme que ses solutions offrent un retour sur investissement rapide et des gains en productivité des clients de 20 % à 30 % en seulement quelques mois. Les clients peuvent faire plus avec le même nombre d’employés et sans utilisation d’énergie et d’équipements supplémentaires. 

Lire aussi :

Connexion, le salon de la transformation numérique, de retour en présentiel

Menaces sur les systèmes de contrôle industriels

Nouveau laboratoire d’intelligence artificielle à Montréal

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Levio fait l’acquisition de Binary Star

Levio, une firme de services-conseils dans le domaine des technologies de l'information (TI) et de la gestion des organisations, poursuit sa croissance et annonce l’acquisition de Binary Star, une firme d'experts en développement et ingénierie des systèmes de Charlottetown à l'Île-du-Prince-Édouard.

À quoi bon investir dans la technologie numérique si les employés ne peuvent la rendre utile ?

Une étude récente indique qu'un leader technologique canadien sur quatre pense que son utilisation des outils numériques et de la technologie n'a que peu ou pas d'effet sur la création d'une véritable valeur commerciale.

350 acteurs de la transformation numérique préparent l’avenir

Les 26 et 27 mai dernier se tenait la 3e édition des Journées du numérique en enseignement supérieur (JNES) à HEC Montréal. L’événement a permis à près de 350 acteurs de mesurer l'ampleur du chemin parcouru, particulièrement depuis le début de la pandémie, et d'envisager l'avenir en matière d'apprentissage et d'enseignement numériques. 

10 leçons à tirer de la transformation numérique majeure de CI Financial

CI Financial, l'une des plus grandes sociétés mondiales diversifiées...

Alithya acquiert l’américaine Datum

Alithya, une entreprise de Montréal œuvrant dans les secteurs de la stratégie et de la transformation numérique et qui emploie 3 600 professionnels au Canada, aux États-Unis et à l'international, annonce la conclusion d’une convention en vue de l’acquisition de Datum Consulting Group, LLC et ses sociétés affiliées.