Un guide pour le parc du futur à Laval


Marie Pâris - 10/12/2020

La Ville de Laval et le Senseable City Lab (SCL) du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont publié le guide Senseable City, qui présente six idées d’expériences pour imaginer le parc urbain du futur.

Image : Getty

Il s’agit de la première étape d’une collaboration de recherche de trois ans entre le SCL et la Ville de Laval. Au printemps, plusieurs intervenants et citoyens lavallois ont participé à des réunions avec des chercheurs du SCL pour aider des étudiants des cycles supérieurs du MIT à approfondir leur réflexion sur l’utilisation du parc.

Le futur parc du Carré Laval sera construit dans une ancienne carrière située au centre-ville. Celle-ci sera transformée en une zone d’innovation à usage mixte, combinant travail et loisirs. Les chercheurs ont exploré de nouvelles tendances en matière de travail afin de créer des expériences susceptibles d’attirer des talents de tous les horizons dans ce nouvel espace.

« Le parc du futur est un endroit où les technologies numériques augmentent l’espace physique afin que les gens puissent découvrir des façons inédites de travailler ou de pratiquer des loisirs », indique Simone Mora, chercheuse au SCL, dans un communiqué transmis à Direction informatique. Pour Stéphane Boyer, conseiller municipal de Duvernay-Pont-Viau, c’est aussi un espace public accessible et innovant. « Ce que nous recherchons, c’est avant tout d’utiliser l’audace et la technologie pour offrir des expériences humaines plus riches et significatives », précise-t-il.

Les travaux publiés présentent des expériences qui mettent à profit les technologies numériques pour créer de nouveaux types d’interactions humaines, rehaussant la dynamique sociale déjà présente dans les espaces publics, selon le SCL.

Les concepts présentés comprennent notamment des dispositifs physiques et des surfaces interactives, comme des hologrammes et des lumières, qui incitent les gens à bouger et à explorer les espaces. Les chercheurs ont aussi imaginé une station de gravure au laser qui permettrait aux utilisateurs du parc de créer et de partager des souvenirs. Le guide mentionne en outre des tables réversibles dotées d’un écran tactile à encre électronique sur lequel les gens pourront partager des idées. Les chercheurs ont également prévu l’intégration de l’Internet des objets au mobilier du parc.

Laval invite citoyens, intervenants et partenaires technologiques à participer activement à ce processus public, qui se poursuivra jusqu’en 2022. Une excellente idée, selon Carlo Ratti, directeur du Senseable City Lab du MIT : « Les boucles de rétroaction et les processus participatifs jouent un rôle essentiel dans la conception de la ville de demain. »




Tags: , , , , , , ,