TI : les déboires d’Air Canada se poursuivent

Au lendemain de l’importante panne informatique qui a paralysé Air Canada, la compagnie aérienne est à nouveau touchée par des problèmes techniques.Illustration du concept d'infrastructure service

Ce midi, Air Canada a publié un message sur Twitter indiquant que son site internet éprouvait des difficultés techniques. Vers 14h30, elle a annoncé que le service avait été rétabli. Hier matin, Air Canada avait été touchée par une panne pendant environ deux à trois heures. Il n’était plus possible d’acheter un billet en ligne et de s’enregistrer sur internet ou en personne à l’aéroport.

La panne du système informatique a également affecté l’embarquement à bord des vols d’Air Canada et donc le décollage des avions.

Une fois les problèmes techniques résolus, la circulation aérienne a mis plusieurs heures avant de revenir à la normale.

Il y a environ deux semaines, le système informatique d’Air Canada avait déjà connu des dysfonctionnements.

Pour un expert interrogé par CBC, les compagnies aériennes, comme d’autres grosses organisations, subissent les conséquences d’infrastructures informatiques vieillissantes et inadaptées à la croissance de l’internet mobile.

« Ce qui est arrivé n’est ni inhabituel ni inattendu, a déclaré Fred Lazar, professeur à la Schulich School of Business de l’Université York, dans une entrevue accordée à CBC. Et cela pourrait empirer à l’avenir. »

« Il y a une réticence à se débarrasser d’un vieux système informatique pour en développer un nouveau adapté au mobile, a-t-il ajouté. Plus vous surchargez le vieux système et plus grande est la probabilité de connaître des problèmes. »

Lire aussi :

Air Canada confie son Wi-Fi à bord à Gogo

Articles connexes

Starlink introduira un plafond de données au Canada et aux États-Unis

Le service Internet par satellite Starlink comportera un plafond de données pour les utilisateurs canadiens et américains à partir de décembre 2022, a annoncé la société dans des courriels à ses abonnés.

La performance des réseaux canadiens pratiquement inchangée

La société de recherche sur les réseaux Ookla a récemment publié son analyse trimestrielle de l'Internet mobile et fixe pour le Canada. Avec la prolifération des environnements de travail hybrides, les performances des réseaux deviennent de plus en plus importantes. À cet égard, le rapport démontre que les vitesses mobiles du Canada seraient suffisantes pour prendre en charge la plupart des fonctions de travail à distance comme les réunions Zoom et les applications de bureau à distance.

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».

Rogers présente des excuses après une panne majeure

Rogers Communications s’est excusée publiquement après qu’une panne majeure de son réseau ait laissé des millions d’utilisateurs et d'entreprises canadiens sans services Internet et mobiles le 8 juillet.