Modernisation technologique au Palais des congrès de Montréal

Le Palais des congrès de Montréal, en partenariat avec Bell Canada et Cisco, modernisera son réseau sans fil et sa signalisation électronique. Le projet inclut aussi un site Web compatible aux appareils mobiles, des applications mobiles personnalisées, une plateforme Web de gestion des événements et une infrastructure d’intelligence événementielle.

Le Palais des congrès de Montréal, dans le cadre d’un projet évalué à cinq millions de dollars, modernisera son réseau mobile par l’établissement de 460 points d’accès sans fil qui seront liés par 30 kilomètres de câbles.

Ce réseau mobile, qui couvrira l’ensemble de la surface de 1,4 million de pieds carrés du centre des congrès, aura recours à une liaison d’un gigabit à la seconde (Gb/s) qui sera liée à deux dorsales de 10 Gb/s, par souci de redondance.

Le réseau sans fil du Palais des congrès de Montréal pourra soutenir jusqu’à 20 000 connexions en même temps, a assuré Marc Tremblay, le président-directeur général du centre de conférences et d’exposition, à l’occasion du dévoilement officiel du projet.

Jean-Claude Ouellet, le vice-président responsable des opérations pour l’Est du Canada chez Cisco Canada, a souligné qu’une équipe localisée à Montréal et des ressources situées à l’échelle mondiale avaient travaillé à ce projet. Il a affirmé que la configuration des lieux permettra d’établir une couverture de réseau sans fil avec une quantité de points d’accès moindre qu’à d’autres endroits, bien que l’édifice soit composé d’une grande quantité de béton.

« Les plafonds sont hauts et les murs sont amovibles, ce qui fait en sorte que les signaux des réseaux sans fil passent bien. Dans certains campus universitaires, il faut mettre dix fois plus de points d’accès sans fil pour couvrir tout le territoire! Ici, l’environnement est idéal », a indiqué M. Ouellet.

Yvan Pépin, conseiller principal aux ventes chez Bell Marchés Affaires, a expliqué que l’entreprise avait effectué beaucoup de travaux de préparation afin de définir les besoins liés au réseau sans fil. Il a précisé que les utilisateurs ne devaient pas perdre leur connexion au réseau sans fil, mais il a ajouté que c’est la densité d’individus qui seraient réunis dans une même salle qui avait nécessité le plus d’efforts d’analyse.

D’autre part, le Palais des congrès de Montréal installera cent écrans de signalisation dynamique de 55 pouces de diagonale et huit écrans tactiles. Ces écrans fourniront aux visiteurs des informations sur les activités d’un congrès ou d’un événement, mais ils serviront aussi à promouvoir d’autres activités ou des attraits de la métropole québécoise.

Initiatives Web

Outre l’établissement d’un nouveau site Web principal qui sera compatible avec les appareils mobiles, le Palais des congrès compte offrir aux organisateurs d’un congrès ou d’une exposition une application mobile personnalisable qui sera destiné aux participants.

Cette application, qui sera offerte en premier lieu pour les plateformes iOS et Android, inclura des informations de base sur le Palais des congrès et sur Montréal, mais les promoteurs d’un événement pourront y ajouter du contenu selon plusieurs niveaux de personnalisation.

Également, l’administration du Palais des congrès de Montréal établira un portail de commerce électronique interentreprises à l’intention des promoteurs afin de faciliter la préparation des congrès et des expositions. Dans une deuxième phase, un espace client collaboratif sera ajouté afin de faciliter l’interaction entre les promoteurs d’un événement et les administrateurs du Palais des congrès dans le cadre de la gestion et de la planification d’un congrès ou d’une exposition.

« Intelligence événementielle »

Un dernier élément du projet de modernisation technologique du Palais des congrès de Montréal consistera en le déploiement d’une « infrastructure d’intelligence événementielle ».

Cette infrastructure servira à améliorer l’expérience de réseautage des congressistes, par l’échange virtuel de coordonnées et par l’identification et la localisation de personnes à qui les visiteurs désireront parler durant un événement.

Également, cette infrastructure servira à recueillir des statistiques sur les déplacements des visiteurs lors d’un événement. Par exemple, il sera possible de savoir combien de personnes quittent le Palais des congrès en cours d’événement et quels kiosques d’exposants sont les plus fréquentés.

Yann Laviolette, directeur des comptes majeurs chez Bell Canada, a expliqué que l’infrastructure d’intelligence événementielle obtiendrait ces données à partir des applications mobiles liées à un événement, mais aussi à la technologie d’identification par radiofréquence par le biais d’une antenne RFID qui sera intégrée aux cocardes des participants.

Le Palais des congrès de Montréal prévoit terminer le déploiement de ces éléments technologiques à temps pour le congrès international des technologies de l’information et des communications WCIT 2012, qui aura lieu en octobre prochain.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Financement de 30 M$ pour Amilia afin d’accélérer la transformation numérique du secteur récréatif

Amilia, une entreprise technologique montréalaise fondée en 2009 œuvrant dans le secteur du commerce électronique pour les activités récréatives, annonce un nouvel investissement de 30 millions de dollars du Fond de croissance des entreprises du Canada (FCEC), d'Exportation et développement du Canada (EDC) et d'Investissement Québec (IQ). 

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.