Microsoft bonifie son offre mobile en bureautique

Microsoft lance l’application Office pour la tablette numérique iPad et rend gratuites les applications Office Mobile pour les téléphones iPhone et Android.Logo de la suite Office de Microsoft

L’éditeur technologique Microsoft a rendu disponible des versions mobiles de la suite de bureautique Office pour la tablette numérique iPad d’Apple. Cette version de la suite, qui était attendu par plusieurs, est offerte selon un modèle freemium, soit par l’offre de fonctions de base gratuites et de fonctions additionnelles payantes.

Ainsi, les applications de la suite mobile Office pour la tablette iPad permettront aux utilisateurs de consulter gratuitement des documents de texte en format Word et des chiffriers en format Excel, tout comme de visionner des présentations en format PowerPoint. Toutefois, la création et l’édition de documents dans l’application mobile nécessiteront un abonnement aux services Office 365 de Microsoft.

Excel pour iPad
Excel sur la tablette numérique iPad (Photo : Microsoft)

Les applications Word, Excel et PowerPoint qui composent la suite Office pour iPad sont offertes en 29 langues – dont le français – pour la tablette numérique d’Apple qui utiliser la version 7.0 ou plus du système d’exploitation iOS.

Par ailleurs, Microsoft a mis à jour l’application mobile de prise de notes OneNote pour iPad. Cette application peut être utilisée gratuitement à des fins personnelles, de concert avec un compte ouvert auprès de Microsoft, mais elle requiert le recours d’un compte SharePoint ou Office 365 pour la synchronisation du contenu avec OneDrive Entreprise, dans un contexte organisationnel.

Gratuité d’Office Mobile sous les téléphones iPhone et Android

D’autre part, Microsoft a publié la version 1.1 de l’application Office Mobile pour les téléphones intelligents iPhone et les lecteurs multimédias iPod d’Apple et pour les téléphones intelligents qui utilisent le système d’exploitation Android de Google.

Outre la correction de bogues, la principale nouveauté de cette version 1.1 est l’offre gratuite des applications « pour une utilisation personnelle ». Dans ce contexte d’utilisation personnelle, la création, l’édition et la sauvegarde de documents de façon gratuite sont possibles par le biais d’un compte en ligne gratuit qui est offert par Microsoft.

Dans un contexte commercial, tout comme c’est le cas pour l’application Office pour iPad, les applications Office Mobile pour téléphones intelligents de Microsoft ne permettent d’exécuter gratuitement que le visionnement des documents qui sont hébergés sous OneDrive, One Drive for Business ou SharePoint. La création et l’édition de documents nécessitent un abonnement à un service Office 365.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 24 novembre 2022 — Nouveautés Google, difficultés d’Alexa, Tumblr utilise ActivityPub et la diplomatie de l’AI.

Cette semaine : De nouvelles fonctionnalités pour Google, les difficultés d’Alexa, Tumblr utilise désormais le protocole ActivityPub et la diplomatie dans l’intelligence artificielle.

Google paiera 391 millions de dollars pour avoir induit en erreur les utilisateurs d’Android

Google a accepté de payer 391,5 millions de dollars américains et d'être plus transparent avec les consommateurs sur ses pratiques de confidentialité et de capture de données dans le cadre d'un règlement avec 40 États américains.

Balado Hashtag Tendances, 3 novembre 2022 — Musk acquiert Twitter et propose un abonnement payant, le studio de jeu Onoma ferme ses portes et...

Cette semaine : Elon Musk acquiert finalement Twitter, apporte des changements à la haute direction et lance un nouveau type d’abonnement payant, fermeture du studio de jeux vidéo montréalais Onoma et des résultats désastreux pour Google.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.