Logiciel libre : FACIL interpelle les candidats aux élections provinciales

L’organisme FACIL incite à nouveau les candidats aux élections du Québec à signer son « Pacte du logiciel libre ».Logo de l'organisme FACIL

FACIL, un organisme qui est voué à l’appropriation collective de l’informatique libre, profite de la présente campagne électorale au Québec pour inviter les candidats de toutes les formations politiques à signer le Pacte du logiciel libre avant le jour des élections, soit le 7 avril 2014.

Les candidats qui ont posé leur candidature dans l’une ou l’autre des 125 circonscriptions québécoises sont invités par le FACIL à télécharger, lire, signer et numériser ou photographier le document voué au Pacte du logiciel libre, puis à envoyer ledit document signé à l’organisme par courriel ou par la poste.

Dans un communiqué de presse, FACIL indique que chaque signataire du Pacte prendra ainsi deux engagements qu’il devra respecter s’il est élu. Le premier engagement est de « faire développer et utiliser des logiciels libres, de même que faire adopter et respecter des standards ouverts, en priorité ». Le deuxième engagement est de « défendre les droits des utilisateurs et des auteurs de logiciels libres ».

La nouvelle campagne de cueillette de signatures de FACIL est la troisième à être réalisée dans le cadre d’une campagne électorale provinciale et la sixième à être réalisée dans le cadre d’une campagne électorale au Québec depuis 2008. Outre les élections provinciales de 2008 et 2012, de telles campagnes de cueillette de signatures ont été produites par FACIL lors des élections municipales de 2009 et 2013 et à l’occasion de l’élection fédérale de 2011.

Lors de la précédente campagne de FACIL, soit celle des élections municipales de 2013, seulement deux candidats ont signé le Pacte du logiciel libre.

Lors des élections provinciales de 2012, vingt candidats qui étaient affiliés à trois partis politiques avaient signé le « Pacte du libre » de FACIL.

Le Pacte du logiciel libre de FACIL est une reprise d’une initiative nommée « Candidats.fr » de l’association française April, qui est vouée à la promotion et la défense du logiciel libre en France.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Des entreprises canadiennes joignent l’Engagement en matière de TI durable

En ce jour de la terre, de nouvelles organisations joignent l’Engagement en matière de TI durable, un engagement des organisations canadiennes afin de réduire l’augmentation rapide des émissions liées aux technologies numériques.

Salesforce met la main sur Tableau pour 15,7 G$

L’entreprise Salesforce, qui édite des logiciels de gestion de la relation client, acquiert l'entreprise Tableau pour 15,7 milliards de dollars américains.

Notifications et alertes bancaires : attention de ne pas saturer les clients

Tous les moyens ne sont pas bons pour générer de l'engagement envers une marque par l'entremise d'une application bancaire.

Gains d’utilisateurs : Twitter stagne

Twitter peine à attirer de nouveaux utilisateurs. Ses résultats...

Garder la tête haute à Shake IT Montréal

Les organisateurs de l'événement Shake IT Montréal souhaitent que...