Des attaques par rançongiciel plus ciblées en 2022

Les attaques par rançongiciel seront plus ciblées en 2022 et dirigées contre des serveurs et des fournisseurs de services d’informatique en nuage, selon des chercheurs de Trend Micro.

Source : Getty

Selon le rapport annuel de prédictions de l’entreprise de produits de cybersécurité, les opérateurs de rançongiciels viseront des cibles plus complexes pour en soutirer des données et en tirer profit.

« Leurs attaques seront un défi pour les équipes de sécurité, car de nombreuses entreprises n’ont pas encore investi pour sécuriser leurs serveurs autant qu’elles ont investi pour sécuriser leurs terminaux », indique le rapport du vendeur.

Les techniques d’infiltration utilisées par les opérateurs de rançongiciels resteront probablement les mêmes, selon le rapport, mais elles seront utilisées pour viser des cibles plus complexes, qui seront peut-être plus critiques que les principales cibles des années précédentes.

Des chercheurs croient aussi que les opérateurs de rançongiciels utiliseront aussi des méthodes d’extorsion plus modernes et plus sophistiquées.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Le paiement moyen par rançongiciel atteint 450 000 dollars au Canada

Un promoteur immobilier de Calgary touché par une attaque par rançongiciel

La Commission de transport de Toronto se remet d’une attaque par rançongiciel

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected].

Articles connexes

Un duo montréalais lance une plateforme gratuite de formation en cybersécurité.

Deux amis d'enfance, tous deux entrepreneurs basés à Montréal,...

Des pirates abusent d’OAuth pour automatiser des cyberattaques, selon Microsoft

Selon Microsoft, des acteurs malveillants utilisent à mauvais escient les applications basées sur OAuth comme outil d'automatisation d'authentification.

Les entreprises canadiennes de taille moyenne paient en moyenne 1,13 million de dollars aux gangs de rançongiciels

Le paiement moyen de rançongiciel effectué par les entreprises canadiennes de taille moyenne s'élevait cette année à un peu plus d'un million de dollars, selon une nouvelle enquête.

L’Université de Sherbrooke victime d’une attaque de rançongiciel

L’université de Sherbrooke (UdeS) aurait été victime du gang de rançongiciel LockBit. C’est ce que rapportait Brett Callow, analyste des menaces chez Emsisoft, sur X (anciennement Twitter) jeudi dernier, avec capture d’écran à l’appui.

Adoption du projet de loi no 38 sur la cybersécurité et la transformation numérique de l’administration publique

Le projet de loi no 38, connu sous le nom de Loi modifiant la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement et d'autres dispositions législatives, a été adopté plus tôt cette semaine par l'Assemblée nationale.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.