Le Panier Bleu : relancer l’économie grâce au numérique

Le gouvernement du Québec a lancé dimanche une plateforme répertoriant les commerçants de la province et leurs produits afin d’encourager l’achat local en ligne.

Plusieurs initiatives pour soutenir l’achat de produits d’ici ont vu le jour depuis le début de la crise de la COVID-19, et l’organisme à but non lucratif Le Panier Bleu s’inscrit dans ce mouvement collectif avec sa plateforme non transactionnelle.

Les entreprises québécoises peuvent s’inscrire gratuitement sur la plateforme pour afficher leurs produits et services.

Les consommateurs qui consultent le site ont accès à une cartographies des commerces ainsi qu’à un moteur de recherche.

« C’est le temps de changer nos habitudes d’achat. Cette plateforme numérique va permettre aux Québécois de repérer, dans chacune des régions, les produits et services locaux », a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, dans un communiqué de presse.

Lundi, le gouvernement annonçait en outre le lancement du Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME), qui vise à soutenir la formation pour les travailleurs, notamment dans le développement de compétences numériques.

Le PACME, pensé pour préparer la relance économique du Québec après la pandémie, permettra aux entreprises de toucher jusqu’à 100 000$, selon le gouvernement.

Organismes communautaires, organismes sans but lucratif, entreprises d’économie sociale, promoteurs collectifs, comités sectoriels de main-d’oeuvre, coopératives ou encore associations professionnelles sont admissibles au programme jusqu’au 30 septembre.

Québec a attribué 100 millions de dollars au PACME afin de couvrir les salaires jusqu’à 25$/heure, les honoraires du formateur, l’achat de matériel et la gestion des ressources humaines.

Articles connexes

Des ententes d’une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ dans le secteur public pour Alithya

Le Groupe Alithya annonce la signature d'ententes de service d'une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ avec un ministère du gouvernement du Québec pour la mise en œuvre de plusieurs projets sur une période de 36 mois. Ces ententes comprennent des projets de cybersécurité, de communications radio et de migration vers le nuage, précise l’entreprise dans un communiqué qui ne précise pas de quel ministère il s’agit.

Québec offre une prime aux découvreurs de failles

Le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, annonce cette semaine le lancement du Programme de prime aux bogues, un nouvel outil pour rehausser la sécurité des actifs informatiques gouvernementaux.

Incidents embarrassants sur les sites du Gouvernement du Québec

Le Gouvernement du Québec a récemment dû faire face à des incidents pour le moins embarrassants impliquant sa présence sur le web.

18 M$ pour une plateforme d’innovation numérique et quantique

L’Université de Sherbrooke et le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec s’associent pour créer la Plateforme d’innovation numérique et quantique (PINQ2). L’objectif de cette plateforme de calcul haute performance est de stimuler un écosystème de projets de recherche collaboratifs entre les scientifiques, les entreprises et les organismes et ainsi accélérer la transformation numérique du Québec.

BAnQ crée un Bureau d’expertise en gestion de l’information gouvernementale

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), met en place un Bureau d’expertise en gestion de l’information gouvernementale. Celui-ci accompagnera les ministères et organismes dans la transformation numérique de l’état et la nouvelle réalité du télétravail. Il sera formé d’une équipe d’experts.