L’application Get Working pour un retour sécuritaire au bureau

La société de logiciels Foko Retail, établie à Gatineau, annonce le lancement de son application Get Working.

Image : Get Working

Cette solution est conçue pour aider les employés à retourner au travail de façon sécuritaire en gérant la capacité des espaces de bureau, en vérifiant si les travailleurs montrent des symptômes de la COVID-19 et en suivant quelles personnes se sont rendues dans des endroits précis de l’immeuble.

Une enquête en ligne menée auprès de chefs d’entreprises dans le cadre de l’élaboration de Get Working confirme que la plupart des décideurs planifient d’offrir de manière permanente l’option dd,alterner entre le travail à domicile et au bureau. Près de 50 % des chefs d’entreprises croient qu’il sera difficile sur le plan de la logistique de respecter les règles de distanciation physique au travail. La plupart d’entre eux reconnaissent toutefois la nécessité de mettre immédiatement en œuvre des directives de sécurité sanitaire.

Les utilisateurs peuvent accéder à Get Working sur n’importe quel appareil, dont leur ordinateur de bureau ou leurs appareils mobiles Android et iOS. L’application demande à l’employé de choisir l’emplacement de son bureau ainsi que la date et l’heure auxquelles il souhaite s’y rendre.

Vingt-quatre heures avant son arrivée prévue, il reçoit une notification l’invitant à remplir une autoévaluation de ses symptômes. Si le résultat montre l’absence de symptômes, la réservation de l’espace de travail est automatiquement confirmée.

« Get Working offre aux employeurs qui gèrent de grands espaces de travail des informations précises pour la recherche de contacts, a indiqué Marc Gélinas, président et directeur général de Get Working. Cette application contribuera non seulement à une réouverture aussi sécuritaire que possible des bureaux, elle fournira également aux employeurs les données essentielles dont ils ont besoin pour déterminer s’ils peuvent garder ouvertes certaines parties d’un bureau après qu’un employé ait obtenu un résultat positif à un test de dépistage. »

L’application est offerte dès maintenant en version bêta.

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

Ajout d’un tableau de bord à l’édition commerciale de 1Password

Une application canadienne de gestion des mots de passe a ajouté un tableau de bord pour permettre aux administrateurs informatiques de voir plus facilement combien d'employés ne profitent pas des capacités de sécurité du produit.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

La qualité des actes médicaux réalisés à distance préoccupe la vérificatrice générale

Le manque d’encadrement des actes médicaux réalisés à distance par Québec pourrait avoir des conséquences sur la qualité des soins de santé à distance, selon la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc.