La Convention de Budapest sur la cybercriminalité a 20 ans


Howard Solomon - 11/11/2021

Les professionnels en sécurité de l’information qui examinent le nombre toujours croissant de cyberattaques auxquelles ils sont confrontés peuvent penser que rien ne peut arrêter le flot de menaces en ligne.

Cependant, sans la Convention de Budapest sur la cybercriminalité, née il y a 20 ans ce mois-ci, ce serait peut-être encore pire. Aussi connue sous le nom de Convention du Conseil de l’Europe sur la cybercriminalité, il s’agissait du premier accord international au monde visant à lutter contre les activités criminelles en ligne.

Son anniversaire a été célébré mardi avec une conférence de presse qui a rappelé les 20 années d’action contre la cybercriminalité et un prochain ajout au pacte.

« La Convention a eu un impact mondial. Elle a contribué à renforcer et à harmoniser la législation des pays sur la cybercriminalité, à améliorer l’efficacité de la coopération internationale dans les enquêtes et les poursuites relatives aux crimes commis via Internet, ainsi qu’à favoriser les partenariats entre les secteurs public et privé », a déclaré le Conseil de l’Europe dans un communiqué de presse publié dans le cadre de cette conférence de presse.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique.

Lire aussi :

La GRC et la police de Calgary ont aidé à arrêter à l’étranger des opérateurs de rançongiciels

Une unité conjointe en cybersécurité dans les cartons de l’Europe

Protection des données : un an pour se conformer à l’Union européenne




Tags: , , , , , , ,
Howard Solomon

À propos de Howard Solomon

Howard Solomon est le rédacteur en chef du portail ITworldcanada.com.