Protection des données : un an pour se conformer à l’Union européenne

Dans un an, le Règlement général sur la protection des données (RGPD), adopté en 2016 par l’Union Européenne, entrera en vigueur.Illustration du concept de sécurité informatique

Selon la firme de recherche Gartner, plus de la moitié des entreprises affectées par le RGPD ne seront pas en mesure de le respecter d’ici le 25 mai 2018, date à laquelle il sera effectif.

« Le RGPD ne va pas seulement affecter les organisations basées en Europe mais aussi de nombreux gestionnaires de données à l’extérieur de l’Union Européenne », a déclaré, par communiqué, Bart Willemsen, directeur de recherche pour Gartner.

Le RGPD viserait notamment à harmoniser la législation sur les données personnelles à travers l’Europe, à protéger les données personnelles des citoyens de l’Union Européenne et à changer la manière dont les organisations agissent avec les données personnelles des résidents de l’Union Européenne, que les organisations soient installées en Europe ou ailleurs dans le monde.

Pour éviter d’avoir à payer des amendes, Gartner rappelle aux entreprises concernées que nombre d’entre elles doivent nommer un chef de la protection des données. Elles devront aussi pouvoir rendre des comptes par rapport à la manière dont elles traitent les données, ainsi que faire preuve de transparence.

Se contenter d’un consentement implicite de l’utilisateur quant au traitement de ses données ne sera plus suffisant. Les entreprises devront mettre en place des moyens permettant aux utilisateurs d’exprimer clairement leur consentement.

Le RGPD prévoit également une extension des droits des citoyens européens, incluant un droit à l’oubli et à être informé en cas de piratage de données.

Lire aussi :

Fin complète des frais d’itinérance en Europe?

Identification de tendances opportunes par CGI

CGI impliquée dans la production de l’information de l’Union européenne

Articles connexes

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Internet haute vitesse moins cher pour familles à faible revenu

Une initiative du gouvernement fédéral permet que des accès plus abordables à Internet haute vitesse soient proposés aux familles à faible revenu.