La GRC et la police de Calgary ont aidé à arrêter à l’étranger des opérateurs de rançongiciels

La GRC et la police de Calgary ont joué un rôle dans l’enquête qui a conduit la semaine dernière à l’arrestation en Roumanie de deux personnes qui sont soupçonnées d’être liées à l’opération de rançongiciels Sodinokibi/REvil.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Il s’agit de la deuxième frappe importante contre les personnes impliquées dans REvil cette semaine. Lundi, les États-Unis ont dévoilé les charges retenues contre deux personnes qui auraient déployé le rançongiciel Sodinokibi/REvil pour attaquer des entreprises et des entités gouvernementales aux États-Unis.

Les deux corps de police du Canada ont déclaré lundi que les personnes arrêtées sont soupçonnées d’être responsables de 7 000 infections par rançongiciel dans le monde, estimant qu’environ 600 d’entre elles se sont produites au Canada.

« Bien que ces arrestations aient eu lieu à des milliers de kilomètres, les crimes commis par ces suspects ont eu un impact très réel sur les citoyens de Calgary et de partout au Canada », a déclaré l’inspecteur Phil Hoetger de la section des enquêtes techniques du service de police de Calgary. « Cette opération démontre la nécessité pour les forces de l’ordre de travailler ensemble, de partager des informations et de mettre en commun leurs ressources à l’ère numérique », dit-il.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique.

Lire aussi :

Quelles forces de l’ordre appeler au secours en cas de cyberattaque?

Un promoteur immobilier de Calgary touché par une attaque par rançongiciel

Vol des mots de passe de 24 clients à la Banque Laurentienne

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected]

Articles connexes

Détecter les intrusions avant une attaque

Par Avi Posesorsky, directeur des ventes chez Fortinet Avec leurs...

Google Cloud annonce de nouvelles solutions de sécurité

Google Cloud élargit son offre de cybersécurité et place sa récente acquisition de la société de cybersécurité Mandiant au premier plan de ses annonces de sécurité lors de la conférence Google Cloud Next 2022.

Pourquoi appeler la police après une cyberattaque ? Parce qu’ils attendent votre appel

Il existe de nombreuses raisons de signaler une cyberattaque réussie à votre service de police local. Le constable enquêteur Doug MacRae, de la section de la cybercriminalité de la Police régionale de York en Ontario a le meilleur : « Vos impôts paient notre salaire », a-t-il déclaré aux pros de la sécurité des TI lors d'une conférence le mois dernier, « alors utilisez-nous ».

Infosys ouvre ses portes à Calgary et planifie y créer 1000 emplois d’ici 2024

Cette semaine, le géant mondial de la technologie Infosys a inauguré l'Infosys Digital Center au centre-ville de Calgary et a annoncé qu'il créera 1 000 emplois dans la ville et doublera son engagement de main-d'œuvre à travers le Canada pour atteindre 8 000 employés d'ici 2024.

Partenariat entre SITA et trois importants aéroports canadiens

Un nouveau partenariat annoncé aujourd'hui entre trois des principaux aéroports du Canada vise à offrir aux voyageurs une expérience plus rapide et plus efficace par l'adoption d'une plateforme technologique commune.