IBM offrira un service d’analytique selon un modèle semi-payant

IBM mettra à l’essai sous peu le service en ligne d’analytique Watson Analysis, qui sera offert en vertu d’un modèle commercial de type «freemium».Logo d'IBM

Le fournisseur technologique IBM, en octobre 2014, rendra accessibles à des organisations présélectionnées une version d’essai de Watson Analytics, un service d’analytique dont certaines fonctions pourront être utilisées gratuitement par des organisations, indique l’agence Reuters.

Le service, qui sera fondé sur le superordinateur Watson, sera rendu accessible selon les principes de l’informatique en nuage aux fins d’analyse de données d’entreprise. Le service pourra répondre à des questions posées en langage humain à propos d’enjeux de performance et d’efficience.

Watson Analytics, qui pourra aussi prédire des résultats commerciaux, posera des questions complémentaires à l’utilisateur afin de fournir avec plus de précision des réponses et des représentations visuelles des résultats d’analyses de données.

Selon Reuters, IBM offrira le service Watson Analytics de façon générale à compter de novembre 2014. Le service sera offert selon un modèle semi-payant. Ainsi, certaines fonctions pourront être utilisées gratuitement, tandis que d’autres fonctions plus complexes et des capacités d’analyse d’un volume de données plus élevé seront offertes à titre de services payants.

« Nous sommes convaincus que lorsque les professionnels auront pris goût aux fonctions de base, ils voudront utiliser davantage de fonctions évoluées », a déclaré Alistair Rennie, directeur général de l’analytique commerciale chez IBM.

Lire la dépêche au complet dans le site de Reuters (en anglais)

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Le coût moyen d’une violation de données atteint 7 millions de dollars

Les 25 entreprises canadiennes qui ont subi une violation de données au cours de la période de 12 mois se terminant en mars ont payé en moyenne 7 millions de dollars en frais de rétablissement par incident. En comparaison, la moyenne des 550 entreprises étudiées dans le monde était de 5,5 millions de dollars (les montants sont en dollars canadiens).

Panne de Teams et de divers services intégrés de Microsoft mercredi soir

Les produits infonuagiques de Microsoft avec intégration de Teams ont subi une panne mercredi soir et tôt jeudi matin, heure de l'Est, selon un rapport du service d' information Bleeping Computer, perturbant les clients de l'hémisphère sud, d'Europe et d'Asie. Cela a été attribué à ce que Microsoft a déclaré sur son fil d'état Twitter comme une connexion à un service de stockage interne interrompue.

Cisco met le nuage en évidence au Cisco Live

Cisco Live, l'événement phare annuel de Cisco, est présenté en mode hybride cette année, avec 16 000 participants sur place ainsi qu'un public mondial en ligne. Et, à juste titre, l’accent était mis sur le nuage.

La montréalaise Cloudli acquiert ConnectMeVoice étendant sa présence sur le marché américain

Cloudli Communications, un fournisseur montréalais de solutions de voix, de données et de messagerie, annonce aujourd'hui l'acquisition de ConnectMeVoice

L’usine IBM de Bromont a 50 ans

La journée d’hier marquait le cinquantième anniversaire de l'ouverture...