Favoriser l’usage du français dans les TI

Pour encourager l’usage du français en milieu de travail, l’Office québécois de la langue française (OQLF) a regroupé 170 concepts qui permettent d’éviter l’anglais lorsqu’on parle des nouvelles technologies.

Cette initiative de francisation du vocabulaire se décline en trois fiches.

Le Vocabulaire du commerce électronique, qui inclut plus de 70 concepts, vise notamment à faciliter l’emploi des mots justes en français dans les communications entre les entreprises et leur clientèle.

L’essor de la vente en ligne donne lieu à un foisonnement de termes anglophones dont on ne connaît pas toujours les équivalents en français.

Par exemple, l’expression « conversion funnel », qui désigne le parcours suivi par le client d’un site de commerce électronique de son arrivée sur la page d’accueil jusqu’à la confirmation de la commande, doit être remplacée par « tunnel de conversion ».

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation, l’École de technologie supérieure et HEC Montréal ont participé à la production de ce guide.

Le Vocabulaire du traitement de données et le Vocabulaire de l’édition de logiciels, qui proposent plus de 100 concepts, visent à favoriser l’utilisation du français dans les secteurs du traitement de données et de l’édition de logiciels.

Par exemple, on évite de dire « raw data » pour désigner des données présentées qui n’ont pas subi de traitement ou de modifications. On privilégie l’expression « données brutes ». Le terme « freeware », qui fait référence à un logiciel gratuit, doit être remplacé par « gratuiciel ».

Ces deux fiches ont été produites en collaboration avec la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval et l’entreprise Druide informatique.

« En proposant rapidement des termes français dans des domaines comme ceux du commerce électronique, du traitement de données et de l’édition de logiciels, l’Office contribue à faire du français la langue des affaires », a déclaré l’OQLF.

Autres exemples :

  • « Customer relationship management (CRM) software » – logiciel de gestion de la relation client
  • « Data center » – centre de traitement de données ou centre de données
  • « Data set » – ensemble de données
  • « Edge computing » – informatique en périphérie
  • « Packaging » – empaquetage
Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Financement de 30 M$ pour Amilia afin d’accélérer la transformation numérique du secteur récréatif

Amilia, une entreprise technologique montréalaise fondée en 2009 œuvrant dans le secteur du commerce électronique pour les activités récréatives, annonce un nouvel investissement de 30 millions de dollars du Fond de croissance des entreprises du Canada (FCEC), d'Exportation et développement du Canada (EDC) et d'Investissement Québec (IQ). 

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.