Emploi des appareils mobiles évolués : Quelques prédictions d’utilisateurs canadiens et québécois

Un sondage produit par Rogers contient des prévisions sur l’utilisation des téléphonés évolués et des tablettes numériques par les Canadiens.Image d'appareil mobile

Lors d’un sondage produit par le fournisseur de services de télécommunications sans fil Rogers Communications sans fil, 55 % des utilisateurs canadiens de téléphones évolués auraient indiqué qu’ils avaient pu utiliser l’appareil mobile de leur choix au travail l’an dernier. Également, 72 % des participants au sondage auraient dit croire que la majorité des Canadiens pourront utiliser leur appareil mobile préféré au travail d’ici 2014.

D’autre part, 59 % des personnes qui ont pris part au sondage de Rogers auraient envisagé que davantage de Canadiens travailleront à partir de leur domicile au cours des deux prochaines années au moyen des services d’informatique en nuage et des réseaux mobiles à large bande.

À propos des paiements sans fil, plus de 10 % des Canadiens qui ont répondu au sondage auraient effectué un paiement à l’aide d’une application mobile en 2012. Parmi les répondants, 67 % des Canadiens et 75 % des Québécois auraient estimé que les Canadiens utiliseront le paiement sans fil « quotidiennement » au cours des deux prochaines années.

Large bande et « temps gagné »

Par ailleurs, 10 % des Canadiens auraient eu recours à un réseau mobile de nouvelle génération et 22 % auraient fait l’acquisition d’un appareil mobile qui est compatible à de tels réseaux en 2012. Aussi, 80 % des participants au sondage de Rogers auraient prédit que plus de Canadiens opteront pour les services Internet mobiles à large bande en 2013.

Selon Rogers, 71 % des répondants auraient été d’accord avec un énoncé où l’on affirme que l’utilisation de la mémoire tampon des appareils mobiles évolués lors de la lecture en continu de contenu sera « aussi dépassée » que le service Internet par composition, et ce en raison de la largeur de bande accrue des réseaux mobiles de dernière génération.

Enfin, 41 % des participants québécois qui ont participé au sondage de Rogers s’attendraient à « gagner deux heures par jour » grâce à l’augmentation de la vitesse de transmission des données des réseaux mobiles auxquels leurs téléphones évolués sont branchés.

Ce sondage de prévisions et de perceptions qui a été produit par Rogers renferme aussi des statistiques sur l’utilisation des appareils mobiles évolués à des fins personnelles et sur le recours à ces appareils pour la consultation de contenu numérique, comme la vidéo ou les publications écrites.

Ce sondage de Rogers Communications sans fil, dont les données ont été diffusées par le fournisseur durant la période des Fêtes 2012, a été réalisé auprès de 1 040 internautes qui font partie d’un groupe témoin de la firme de sondage Angus Reid. Ces participants sont des propriétaires et utilisateurs de téléphones évolués ou de tablettes numériques et sont abonnés à des forfaits d’accès à Internet ou à des forfaits de données.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

50 % des PME affirment que le réseau mondial de paiement les a aidées à traverser la pandémie

Mastercard publiait récemment un rapport intitulé « 2022 Borderless Payments Report », qui souligne les défis des petites entreprises et leur recours aux paiements transfrontaliers pour rester à flot pendant la pandémie. Trois mille petites et moyennes entreprises (PME) du monde entier ont été interrogées.

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

La satisfaction à l’égard des banques et de leurs applications de cartes de crédit en baisse

Une série d'études menées par JD Power auprès d'utilisateurs d'applications mobiles et en ligne de banques et de cartes de crédit au Canada a révélé qu'une combinaison d'un stress financier accru de la part des consommateurs et d'un manque de personnalisation des canaux numériques a entraîné une diminution année après année du nombre de clients et de leur satisfaction dans la plupart des canaux numériques évalués.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.