Changement de marché boursier et réduction du CA chez Mitec Telecom

Les actions ordinaires de Mitec Telecom seront négociées bientôt sur le marché NEX au lieu de la Bourse de croissance TSX. L’entreprise réduit la taille de son conseil d’administration.

Mitec Telecom, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en conception et fabrication de composantes d’accès sans fil mobile et fixe et d’équipements de diffusion et de communications par satellite, indique que ses actions ordinaires seront négociées sur le marché NEX de la bourse canadienne TMX à compter du 8 juin prochain.

Le marché NEX, institué en 2003, est destiné aux entreprises qui ne peuvent plus respecter les exigences minimales pour une inscription au marché boursier principal de TMX, soit la Bourse de croissance TSX. Le TMX précise que le marché NEX est destiné aux entreprises dont les actions sont peu échangées ainsi qu’aux entreprises qui n’exercent plus d’activités commerciales.

Ce changement de marché boursier survient quelques mois après l’annulation du processus de regroupement des actifs restants de Mitec Telecom avec ceux de l’entreprise israélienne Optiway. Ce regroupement a été annulé en raison de l’incapacité de Mitec Telecom de maintenir son action sur le parquet principal de la Bourse TMX, ce qui était une des conditions imposées par Optiway pour la complétion de la transaction.

Difficultés financières

Depuis quelques années, les revenus de Mitec Telecom ont diminué et les pertes nettes se sont multipliées. Les plus récents résultats financiers de l’entreprise, soit ceux du trimestre qui a pris fin le 31 janvier 2012, font état de revenus d’environ 7 000 dollars et d’une perte nette d’environ 476 000 dollars. Douze mois plus, tôt, l’entreprise avait rapporté des revenus de 1,1 million de dollars et une perte nette de 2,8 millions de dollars.

Au cours des dix-huit derniers mois, Mitec Telecom a procédé à la cession de nombreux actifs afin d’obtenir des liquidités. En février 2011 l’entreprise québécoise a vendu des actifs
en conditionnement des radiofréquences en Chine
, puis en mai 2011 elle a vendu des actifs en communication par satellite à une entreprise non identifiée. En novembre 2011 Mitec Telecom a revendu à perte la division Keragis à ses cofondateurs et en mars 2012 l’entreprise a vendu sa division VSAT à l’entreprise montréalaise Alga Microwave.

Malgré ces nombreuses ventes d’actifs, Mitec Telecom a procédé en août 2011 à un investissement de 2,4 millions de dollars dans l’entreprise Covalon Technologies qui est spécialisée dans les biosystèmes médicaux.

Départ de deux administrateurs

Par ailleurs, MM. Robert Boisjoli et Hubert Marleau ont remis leurs démissions à titre d’administrateurs de Mitec Telecom.

Jeffrey Mandel, le président et chef de la direction de Mitec Telecom, a indiqué que le conseil d’administration de l’entreprise était réduit de cinq à trois membres.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Les escroqueries par hameçonnage réussies ont augmenté en 2021

Le nombre d’escroqueries par hameçonnage sous toutes leurs formes, par exemple par courriel, texte et voix, a fait un bond significatif en 2021, selon le rapport annuel State of the Phish produit par Proofpoint.

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Les industries locales de semi-conducteurs et de photonique au Canada auront accès à de nouvelles sources de financement fédéral.