CGI prévoit racheter près d’un million d’actions détenues par la CDPQ

CGI annonce en ce début de semaine son intention de conclure une entente privée avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en vue du rachat aux fins d’annulation de 938 914 de ses actions subalternes avec droit de vote classe A détenues par la CDPQ, au prix de 106,51 $ par action. Cela représente un escompte par rapport au cours de clôture du 29 juillet 2022 des actions classe A en vigueur à la Bourse de Toronto (TSX).

La transaction fait partie du rééquilibrage périodique du portefeuille de la CDPQ. Une fois celle-ci réalisée, la CDPQ demeurera propriétaire d’environ 22,5 millions d’actions classe A, soit environ 9,5 % du nombre total d’actions de CGI en circulation.

« Encore cette année, CGI a produit des résultats supérieurs pour ses actionnaires. Ce rachat d’actions constitue une occasion de monétiser une partie de notre placement au bénéfice de nos déposants », a affirmé Kim Thomassin, première vice-présidente et cheffe, Québec de la CDPQ.  « À la suite de cette transaction, la CDPQ restera l’un des principaux actionnaires de CGI, et nous avons l’intention de le demeurer afin d’appuyer à long terme la croissance de ce chef de file en technologies de l’information. »

Pour sa part, Julie Godin, coprésidente du conseil de CGI a souligné que « cette transaction est conforme à notre stratégie de création de valeur et est immédiatement relutive pour nos actionnaires, a souligné. Grâce à notre solide bilan et à d’excellents flux de trésorerie combinés à plus de 2,3 milliards $ en liquidités facilement accessibles à la fin de juin 2022, CGI dispose du leadership et des ressources en capital requises pour exécuter sa stratégie de croissance rentable, à la fois interne et par acquisition ».

L’Autorité des marchés financiers a pris un décision favorable afin de dispenser CGI des obligations relatives aux offres publiques de rachat en vertu de la législation sur les valeurs mobilières applicable à cette transaction, qui sera effectuée à escompte conformément à la décision et devait être conclue lundi, et dont le règlement doit avoir lieu ce mardi 2 août 2022.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

Le vent dans les voiles pour CGI

La montréalaise CGI, une importante firme de services-conseils en technologies de l’information (TI) fondée en 1976, annonce aujourd’hui les résultats de son troisième trimestre. La société rapporte donc des profits de plus de 364 M$ durant la période.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.

Certification UiPath Service Network pour CGI

CGI vient de décrocher la certification UiPath Service Network (USN) pour ses capacités avancées d'automatisation robotique des processus, confirmant sa position de en tant que leader mondial d'intégration de systèmes d'automatisation intelligente. 

Changements à la haute direction de CGI

CGI annonce aujourd’hui la nomination de François Boulanger à titre de président et chef des opérations. Présentement vice-président exécutif et chef de la direction financière, il assumera ses nouvelles fonctions à compter du 1er octobre. Steve Perron, l’actuel vice-président principal et contrôleur corporatif le remplacera dans ses présentes fonctions.