Bell acquiert Distributel, un important fournisseur de services de réseau indépendant

Bell annonçait vendredi dernier son acquisition de Distributel, l’un des plus importants fournisseurs de services de réseau indépendants au Canada.

L’entente est en cours d’examen réglementaire. Les détails de la transaction, y compris la date de clôture et les informations financières, n’ont pas été divulgués.

Selon le communiqué de presse, Distributel continuera à fonctionner de manière indépendante à la clôture de la transaction, sous la direction de l’actuel chef de la direction, Matt Stein.

En tant qu’important fournisseur de services de communications indépendant pour les services téléphoniques et Internet, Distributel se fait depuis longtemps le champion de la concurrence dans le marché canadien des télécommunications. En plus d’être le chef de la direction de Distributel, Matt Stein a été élu en 2018 président et président des Opérateurs de réseaux concurrentiels canadiens (ORCC), un groupe de défense de la concurrence dans les télécommunications formé par les exploitants de réseaux indépendants du Canada.

« Avec cette annonce, Distributel est mieux positionnée pour être compétitive et respecter son engagement de plusieurs décennies à offrir le choix et l’abordabilité aux Canadiens d’un océan à l’autre », a déclaré Stein dans un communiqué de presse. « Nous espérons que les Canadiens sont aussi enthousiasmés que nous par les nombreux avantages qui découleront de ce partenariat. Nos équipes restent concentrées sur le fait de servir nos clients avec excellence dans toutes nos marques alors que nous tirons parti des ressources de Bell pour élargir et améliorer nos offres de produits. »

« Nul besoin d’être un génie pour constater qu’il s’agit d’une diminution de la concurrence », a pour sa part déclaré Peter Nowak, vice-président, vision et engagement chez Teksavvy, un fournisseur de services de réseau indépendant de l’est du Canada, dans une entrevue accordée à nos collègues d’IT World Canada. « Distributel était, selon moi, particulièrement important pour les services aux entreprises. Les entreprises n’auront donc qu’un choix de moins pour leurs services de télécommunications. »

« Lorsque Matt Stein que ça va continuer comme d’habitude, c’est impossible. Ils appartiennent maintenant à Bell. Les affaires ne se dérouleront pas comme d’habitude et la façon dont ces choses se déroulent généralement est que les sociétés acquises sont inévitablement fermées après un certain laps de temps », a déclaré Nowak.

La rédaction a contacté Distributel, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et le ORCC pour obtenir des commentaires et mettra à jour l’article s’il reçoit une réponse.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Equisoft fait l’acquisition de CompuOffice Software

Equisoft, un fournisseur mondial de solutions numériques pour l'assurance et l'investissement acquiert la société technologique canadienne CompuOffice Software Inc., un développeur de logiciels indépendants de recherche et d'analyse visant les produits d'assurance vie de multiples assureurs.

La Cour fédérale rejette l’appel du Bureau de la concurrence pour bloquer la fusion Rogers-Shaw

Le Bureau de la concurrence n'a pas réussi à convaincre la Cour d'appel fédérale que la décision du Tribunal de la concurrence en faveur de la fusion Rogers-Shaw était juridiquement erronée ou que cette dernière entraînerait une diminution de la concurrence.

Aptum acquiert la montréalaise CloudOps

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum a considérablement augmenté son offre de produits ainsi que ses effectifs, avec l'annonce de l'acquisition de CloudOps, une société de Montréal spécialisée dans les plateformes infonuagique natives open source, la réseautique et le développement & exploitation.

TekSavvy exhorte le ministre Champagne à bloquer la fusion Rogers-Shaw et à refuser l’offre de Vidéotron pour Freedom Mobile

Le fournisseur de service Internet (FSI) indépendant Teksavvy de Chatham, en Ontario, a demandé aujourd'hui au ministre de l'Industrie, des Sciences et de la Technologie du Canada, François-Philippe Champagne, de bloquer la fusion de 26 milliards de dollars proposée en refusant le transfert des licences de spectre sans fil de Shaw ainsi que l'acquisition de Freedom Mobile par Vidéotron.

L’enquête de l’UE sur la vente de VMware déterminante pour la poursuite de la transaction

L'impact d'une enquête à grande échelle menée par les régulateurs de l'Union européenne (UE) sur l'achat de VMware par Broadcom pour 61 milliards de dollars plus tôt cette année dépendra du cadre de l'enquête, qui en dira beaucoup sur ce que pensent les régulateurs, a déclaré John Annand, un directeur de l'équipe infrastructure chez Info-Tech Research.