Appel de propositions pour des projets conjoints entre le Canada et l’Allemagne

Les organismes nationaux du réseau EUREKA en Allemagne et au Canada, lancent un appel de propositions pour des projets de recherche et développement conjoints entre les deux pays.

Logo du réseau EUREKALe réseau EUREKA, un organisme intergouvernemental européen qui soutien des projets de recherche et développement menés par l’industrie et visant à développer de nouveaux produits, processus et services destinés à des applications civiles. Cet appel de propositions vise à favoriser la présentation de projets de collaboration dans les domaines technologiques, dans les secteurs des énergies renouvelables, dans les matériaux et technologies de fabrication de pointe et en biotechnologie et autres technologies liées au domaine de la santé.

Les propositions de recherche et développement industriel individuels devront mettre à contribution au moins une PME allemande et une PME canadienne et devront être déposées avant le 31 janvier 2014. Les propositions de projets conjoints seront évaluées selon les procédures d’EUREKA, prenant note du statut de l’Allemagne à titre de pays membre d’EUREKA et de celui du Canada à titre de membre associé. Le réseau EUREKA compte 39 pays membres de l’Europe, Israël et la Commission européenne, ainsi que le Canada et la Corée du Sud en qualité de membres associés.

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

Le Canada signe des accords avec Volkswagen et Mercedes-Benz pour la fabrication des batteries de véhicules électriques

Le Canada a signé un protocole d'entente avec les constructeurs automobiles allemands Volkswagen et Mercedes-Benz pour leur fournir des matériaux de batterie pour véhicules électriques (VÉ).

Visite du chancelier allemand Olaf Scholz au Canada

C’est hier que le chancelier allemand Olaf Scholz a entamé sa première visite au Canada depuis son élection en septembre dernier. Bien que la nature de sa visite de trois jours soit essentiellement politique, elle comporte, un volet technologique.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Le Canada demande au G7 un groupe de travail sur la cybersécurité

Face à ce qu'il appelle les « cyberactivités malveillantes » de la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, le Canada exhorte les pays du G7 à créer un groupe de travail pour partager les meilleures pratiques en matière de cybersécurité afin de protéger leurs infrastructures essentielles de TI et de télécommunications.

L’état de l’identité numérique au Canada

L'identité numérique arrive au Canada, soulevant une foule de questions de même que certaines préoccupations des défenseurs de la vie privée. De nombreuses provinces et le gouvernement fédéral ont lancé des initiatives d'identité numérique pour simplifier et sécuriser l'accès aux services gouvernementaux.