Téléphones mobiles : Baisse des ventes mondiales au deuxième trimestre


Jean-François Ferland - 15/08/2012

Gartner estime que les ventes de téléphones mobiles auraient reculé de 2,3 % d’année en année. Toutefois, les ventes de téléphones évolués auraient progressé de 42,7 %.Image générique d'utilisateur de téléphone mobile

La firme américaine d’analyse et de recherche Gartner estime que 419 millions de téléphones mobiles auraient été vendus à l’échelle de la planète lors du deuxième trimestre de 2012, alors que 428 millions d’unités auraient été vendues lors du trimestre équivalent de 2011.

Gartner explique ce ralentissement des ventes de téléphones mobiles par l’état de l’économie, mais aussi par le report de mises à niveau des appareils mobiles par les consommateurs qui attendraient des promotions ou les nouveaux modèles qui sont prévus pour plus tard cette année.

Outre le modèle iPhone 5 d’Apple dans plusieurs pays de la planète, la parution d’appareils compatibles aux réseaux 3G en Chine serait attendue de la part de bon nombre de personnes, ce qui aurait eu un effet sur les ventes du deuxième trimestre de 2012.

Samsung toujours en tête

Selon Gartner, le fabricant sud-coréen de matériel électronique Samsung aurait obtenu le premier rang du palmarès des ventes de téléphones mobiles au deuxième trimestre de 2012 avec 90,4 millions d’unités, soit 21,6 % de l’ensemble des appareils vendus, contre 69,8 millions d’appareils ou 16,3 % des parts de marché au deuxième trimestre de 2011.

Samsung aurait ravi le premier rang à Nokia, qui aurait vendu 83,4 millions d’appareils et obtenu 19,9 % des parts de marché lors du trimestre. Au terme de la période correspondante de 2011, le fabricant finlandais avait vendu 97,8 millions d’appareils et obtenu 22,8 % des parts de marché.

Apple, qui avait obtenu au deuxième trimestre de 2011 le quatrième rang du palmarès des fabricants d’appareils avec 19,6 millions d’unités et 4,6nbsp;% des parts de marché, aurait cette fois-ci vendu 28,9 millions d’appareils et obtenu 6,9nbsp;% de parts de marché.

Le fabricant chinois ZTE aurait obtenu le quatrième rang avec 17,9 millions d’unités et 4,3 % des parts de marché, alors que LG Electronics, avec 14,3 millions d’appareils et 3,4 % des parts de marché, aurait glissé du troisième au cinquième rang en une année.

Motorola, dont Google a fait l’acquisition en 2011, aurait obtenu le neuvième rang avec 9,1 millions d’appareils mobiles vendus et 2,2 % des parts de marché.

Quant à l’entreprise Research In Motion, elle aurait obtenu le dixième rang du palmarès avec 7,9 millions d’unités et 1,9 % des parts de marché. À la fin du trimestre équivalent de l’année financière précédente, RIM avait vendu 12,6 millions de téléphones mobiles et obtenu 3 % des parts de marché, ce qui avait donné le cinquième rang des vendeurs.

Téléphones évolués

Gartner note que les ventes de téléphones évolués auraient représenté 36,7 % de l’ensemble des ventes de téléphones mobiles lors du deuxième trimestre de 2012, en croissance de 42,7 % d’année en année. Toutefois, cette donnée signifie que 63,3 % des téléphones mobiles qui ont été vendus lors du trimestre étaient des téléphones dont les fonctions sont limitées à la voix et à la messagerie texte.

Gartner souligne que 50,4 % des téléphones mobiles qui auraient été vendus lors du trimestre par Samsung, soit 45,5 millions d’unités, auraient été des téléphones évolués. Le modèle Galaxy S3, à lui seul, aurait été vendu à 10 millions d’unités. D’autres fabricants d’appareils, comme Apple et RIM, ont un portefeuille qui est constitué entièrement de téléphones évolués.

Systèmes d’exploitation

Durant le deuxième trimestre de 2012, 98,2 millions d’appareils mobiles parmi les appareils vendus auraient été dotés du système d’exploitation Android de Google, ce qui équivaut à 64,1 % des téléphones mobiles vendus lors du trimestre.

Apple, avec iOS, aurait obtenu le deuxième rang avec une part de marché de 18,8 % et aurait déclassé Symbian.

Symbian, bien qu’elle ait été larguée par plusieurs fabricants d’appareils tels que Nokia et Sony Ericsson au cours des dernières années, aurait obtenu le troisième rang avec sa présence dans 9,07 millions d’appareils, pour une part de marché de 5,9 %.

Research In Motion aurait conservé le quatrième rang avec une part de marché de 5,2nbsp;%, ce qui est toutefois moins que la part de marché de 11,7 % qui avait été obtenue au deuxième trimestre de 2011.

Les systèmes d’exploitation mobiles de Microsoft, au sixième rang avec 2,7 % des parts de marché, auraient été devancés d’environ 200 000 unités par Bada, le système d’exploitation propriétaire de Samsung.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+