Plus de 2,3 milliards d’abonnements mobiles à haut débit en 2014


Jean-François Ferland - 03/06/2014

Il y aurait eu 6,8 milliards d’abonnements aux services mobiles dans le monde entier au premier trimestre de 2014, en progression de 7 % d’année en année, selon Ericsson.L'utilisation d'un téléphone mobile

Le fabricant d’appareils et d’équipement de télécommunications mobiles Ericsson a publié son sixième Rapport sur la mobilité, qui couvre le premier trimestre de 2014.

Notamment, Ericsson indique que 65 % des abonnements aux services mobiles lors du trimestre utilisaient des services à large bande. Au premier trimestre de 2013, cette proportion était de 50 %.

Lors du premier trimestre de 2014, selon Ericsson, 120 millions de nouveaux abonnements aux services mobiles auraient été réalisés à l’échelle de la planète. Les pays où il y aurait eu le plus de nouveaux abonnements sont l’Inde (28 millions), la Chine (19 millions), l’Indonésie (7 millions), la Thaïlande (6 millions) et le Bangladesh (4 millions).

En Amérique du Nord, les quatre millions de nouveaux abonnements aux services mobiles au premier trimestre de 2014 auraient été principalement constitués d’ajouts de services par des utilisateurs existants.

En faisant de l’extrapolation, Ericsson estime qu’il y aura 9,2 milliards d’abonnements mobiles à l’échelle mondiale d’ici la fin de 2019, soit plus que la population humaine de la Terre… Toutefois, l’entreprise n’avait pas de données de projection à fournir à propos de la moyenne d’appareils par personne à ce moment.

Ericsson ajoute que 80 % des abonnements aux services mobiles auront trait à des services à haut débit en 2019.

Transition et progression

D’autre part, Ericsson fait état de la transition des téléphones de base aux téléphones intelligents au cours des prochaines années. Alors qu’il y aurait eu 4,5 milliards d’abonnements pour des téléphones de base et 2,3 milliards d’abonnements pour des téléphones intelligents au premier trimestre de 2014, Ericsson estime qu’il pourrait y avoir 2,6 milliards d’abonnements pour les téléphones intelligents à la fin de 2014, puis 3,3 milliards à la fin de 2015. En 2016, le nombre d’abonnements pour les téléphones intelligents devrait surpasser celui des abonnements pour les téléphones mobiles de base.

En 2019, il pourrait y avoir 5,6 milliards d’abonnements pour des téléphones intelligents à l’échelle mondiale. Également, 700 millions d’abonnements à des services mobiles pourraient être utilisés par le biais d’ordinateurs portables, de tablettes numériques et de routeurs mobiles en 2019.

Trafic de données, M2M et LTE

Ericsson estime que le trafic de données au premier trimestre de 2014 aurait été0 supérieur de 65 % à celui du premier trimestre de 2013.

D’autre part, Ericsson s’attend à ce que le trafic de données en 2019 soit dix fois supérieur au trafic de données en 2013. Le trafic de données mensuel pourrait atteindre à 12,1 exaoctets en 2019, contre un trafic 1,1 exaoctet par mois en 2013.

En 2019, selon Ericsson, la moitié du trafic de données pourrait être lié à la vidéo. Le trafic de données lié à la vidéo serait alors treize fois plus élevé qu’en 2013.

Arun Bhikshesvaran, le responsable du marketing chez Ericsson, affirme que cette consommation de données accrue causera des enjeux importants aux opérateurs en matière d’architecture de réseaux mobiles.

À propos des communications de machine à machine (M2M en anglais), Ericsson estime que 200 millions d’appareils avaient recours à ce type de communications au premier trimestre de 2014. La majorité des appareils utilisaient des connexions de type GSM à faible consommation de bande passante. Ces appareils utiliseraient aujourd’hui 0,1 % du trafic de données mobiles à l’échelle mondiale.

Ericsson prédit que le nombre d’appareils de communication de machine à machine sera de trois à quatre fois plus élevé en 2019 et que les réseaux 3G et 4G seront majoritairement utilisés pour les communications de machine à machine à compter de 2016.

Par ailleurs, Ericsson prédit que 65 % de la population mondiale sera couverte par les réseaux de type LTE (Long-Term Evolution en anglais) en 2019. En 2013, 20 % de la population mondiale aurait été couverte par des réseaux de la sorte.




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+