Perturbations à prévoir de la part des géants du numérique


Gartner - 09/08/2017

BLOGUE – Les besoins des acheteurs de technologies de l’information (TI) changent. 

Croissance, financement

Image : Getty

Les chefs de la direction sont focalisés sur la croissance et cherchent à obtenir un rendement pour leurs investissements dans les TI.

Les activités numériques favorisent la croissance de nouvelles catégories d’affaires, et la convergence des forces (le mobile, les réseaux sociaux, l’infonuagique et l’information) a laissé place aux affaires numériques à titre de principal moteur de la croissance des dépenses en TI.

Les activités numériques exercent une incidence très marquée sur la façon de faire des affaires et sur le soutien connexe. L’utilisation par les géants du numérique des plus récentes technologies pour s’assurer un avantage concurrentiel constituera dans un proche avenir une source importante de perturbations. Les géants tels que Alibaba, Amazon, Apple, Baidu, Facebook, Google et Tencent sont en train de faire changer la dynamique d’achat des consommateurs, les sources de renseignements que ces derniers consultent et la façon dont ils prennent les plus importantes décisions de leur vie.

On n’a qu’à penser à diverses activités comme rendre visite à sa grand-mère, souper avec un client, se rendre dans une autre ville, parler à un ami ou faire une promenade à vélo. Les applications et outils de paiement mobiles, les agents intelligents (comme Amazon Alexa) et les écosystèmes numériques (tels que Apple HomeKit, les utilitaires WeChat Utility et City Services) auront pour effet d’inviter les géants du numérique dans une foule d’activités du quotidien.

Ces produits de prochaine génération, par exemple l’Internet des objets, les chaînes de blocs et les machines intelligentes, sont alimentés par des plateformes technologiques et commerciales qui constitueront le moteur de toutes nouvelles catégories de recettes. Le changement technologique se fait maintenant sentir dans les activités d’affaires : la technologie vient perturber les affaires et faire naître de nouvelles avenues commerciales.

Gartner a fait un classement des 100 entreprises de technologie les plus importantes du monde en fonction de leurs recettes attribuables aux TI (en excluant les services de communication) et aux segments de marché connexes. Le classement Gartner Global Top 100: IT illustre bien le changement qui s’opère en ce qui concerne le facteur incitateur des achats de TI, qui passe de la convergence des forces (le mobile, les réseaux sociaux, l’infonuagique et l’information) aux activités numériques.

Cette évolution est plus remarquable chez les cinq premiers fournisseurs du classement Gartner Global Top 100: IT, soit Apple, Samsung, Google, Microsoft et IBM. Les recettes tirées de la téléphonie mobile sont en baisse chez trois des quatre premiers fournisseurs de téléphones mobiles, ce qui est aussi le cas pour les ordinateurs personnels (PC), les portables ultramobiles et les tablettes. Toutefois, les segments soutenant les activités numériques, soit les produits et services de TI sur Internet, les services de médias numériques et les services de TI, affichent une croissance.

Les géants du numérique laisseront leur marque en 2017

Au fur et à mesure que les entreprises accroîtront la numérisation de leurs produits et services, les géants du numérique (Google, Apple, Facebook, Amazon, Baidu, Alibaba et Tencent) pourraient faire partie de l’expérience numérique, voire la prendre en charge.

Jusqu’ici, les géants se sont concentrés principalement sur le monde des consommateurs, des citoyens et des employés. Les activités numériques, quant à elles, sont présentes dans tous les domaines. Par exemple, on observe chez les entreprises qui dépendent de la fiabilité d’actifs de grande valeur une tendance vers l’Internet industriel, c’est-à-dire la numérisation des grands actifs, des usines, ainsi que des chaînes d’approvisionnement. Vu l’absence des géants du numérique dans ces secteurs du commerce interentreprises, il y a là une occasion pour les autres de prendre les devants. Un chef de file de l’industrie pourrait créer un écosystème numérique permettant d’assurer la coordination entre les lignes aériennes, les aéroports et les moteurs aéronautiques – essentiellement le secteur de l’aviation – pour assurer le respect des horaires de vol et réduire les coûts opérationnels. Les villes pourraient créer un écosystème numérique afin de rallier les intervenants des secteurs public et privé et de travailler à réaliser la vision de la ville intelligente.

L’occasion de devenir un « géant du numérique » demeure à saisir dans les industries du commerce interentreprises et demeure incontestée par les géants du numérique dans le monde de la consommation.

John-David Lovelock est vice-président, analyste et chef prévisionniste chez Gartner.




Tags: , , , , , , , , , , , ,