Médias sociaux et investissements : une confiance à développer


Benjamin Jébrak - 21/01/2014

Les médias sociaux occuperont une place grandissante dans les relations entre les entreprises et les investisseurs, mais la confiance doit être établie, révèle un sondage.

Illustration du concept des médias sociauxLors d’un sondage réalisé par AMO, un réseau mondial de firmes-conseils en communication stratégique et financière dont fait partie la firme québécoise de relations publiques NATIONAL, 37 % des répondants parmi 105 investisseurs institutionnels ont affirmé que les médias sociaux –  y compris les blogues et les forums consacrés aux investissements – sont une innovation qui est la bienvenue et permet la diffusion de nouvelles de manière plus directe et plus rapide.

Bien qu’une majorité d’entre eux considèrent que les médias sociaux ne sont pas encore déterminants comme outils professionnels, 33 % des participants au sondage croient toutefois qu’ils sont utiles pour recevoir des indications de marché à l’avance. En effet, les médias sociaux tels que LinkedIn, Twitter et Facebook ainsi que les forums et les blogues consacrés aux investissements et aux services financiers sont des ressources utiles lors d’offres publiques d’achat ou de courses aux procurations.

Les fils de presse constituent la source principale d’information financière pour les investisseurs. Selon le sondage, 76 % d’entre eux les consultent très souvent et les considèrent plus fiables que les autres sources d’information, comme les journaux, la télévision ou la radio. 87 % des répondants du sondage jugent que les fils de presse sont toujours ou habituellement fiables, contre 17 % pour les sites de médias sociaux.

Lire aussi : 4 avantages d’avoir un blogue pour votre entreprise

Selon les données compilées, les investisseurs sont sceptiques quant à la valeur de l’information transmise par les réseaux sociaux. Ils sont une minorité à les fréquenter à des fins professionnelles. Parmi les réseaux sociaux, les forums consacrés aux investissements sont les plus visités par les investisseurs interrogés (39 %), puis viennent le réseau social professionnel LinkedIn (34 %), les blogues consacrés aux investissements (32 %), puis Twitter (22 %) et Facebook (10 %).

Bien que, dans certains cas, les réseaux sociaux peuvent jouer un grand rôle quant aux investissements financiers dans les entreprises, cela est cependant exceptionnel.

Les entreprises devraient développer leur confiance quant à l’utilisation des réseaux sociaux, selon l’étude.

« On ne doit pas considérer que les médias sociaux sont intimidants, demandent trop de temps ou posent des risques de violation des règles en valeurs mobilières. Ils devraient être vus comme un prolongement d’un programme de relations industrielles, qui répond déjà aux demandes de renseignements et qui peut permettre d’engager des discussions avec ses investisseurs », a déclaré Jean-Sébastien Lamoureux, directeur et leader du groupe de la Communication financière chez NATIONAL à Montréal.




Tags: , , , , , , , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+