L’industrie minière s’intéresse à la formation par simulateur


Dominique Lemoine - 05/11/2014

La formation minière pourrait être améliorée grâce à de nouvelles technologies, selon un rapport d’enquête sur l’enseignement par simulateur minier.SimulateurMinier

L’Institut national des mines du Québec (INMQ) affirme que son enquête explore l’utilité de l’enseignement par simulateur et de l’apprentissage à distance en ligne pour former des opérateurs miniers d’exploitations minières à ciel ouvert ou souterraines.

Selon l’INMQ, ces méthodes sont « une opportunité pour les établissements d’enseignement du Québec qui souhaitent innover dans leur façon de dispenser l’enseignement professionnel et technique, et ce, en tentant de répondre de façon précise aux besoins de l’industrie minière ».

L’INMQ recommande ainsi la réalisation d’un projet pilote sur l’implantation de simulateurs miniers dans des centres de formation professionnelle du Québec. « L’intégration de simulateurs au réseau public québécois de l’éducation répondrait à une demande pressante de l’industrie concernant l’implantation d’un nouveau programme spécifique aux mines à ciel ouvert », soutient l’INMQ.

Par ailleurs, l’INMQ souligne que ces technologies de simulation et ces méthodes d’enseignement pourraient aussi être utiles directement sur les sites miniers en matière de formation des nouveaux employés et de formation continue des compétences des travailleurs, selon des critères de coût, de risques de blessures et de temps de formation.




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+