Le nombre de brèches de sécurité signalées double au fédéral


Dominique Lemoine - 05/11/2014

Le nombre de brèches de sécurité qui sont rapportées par des fonctionnaires des institutions fédérales est en augmentation.Logo du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Dans son rapport annuel 2013-2014, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada fait état de 228 brèches de sécurité et violations de données personnelles qui ont été signalées par des fonctionnaires pendant la période de douze mois qui s’est terminée le 31 mars 2014.

Ce nombre de brèches de sécurité signalées dépasse le double du nombre de brèches qui avaient été rapportées volontairement pour l’année fiscale précédente. Le Commissariat précise ne pas pouvoir préciser si cela signifie qu’il y a plus de brèches ou plus de signalements.

Parmi les institutions fédérales, celles qui ont été les plus souvent victimes de brèches rapportées sont Anciens combattants du Canada avec soixante brèches, Citoyenneté et immigration Canada avec cinquante-quatre brèches, l’Agence du revenu du Canada avec trente-trois brèches et Service correctionnel Canada avec vingt-deux brèches.

De plus, le rapport du Commissariat souligne qu’un peu plus des deux tiers de ces brèches auraient été causées par des erreurs humaines.

Lire l’article au complet sur le site de IT World Canada (en anglais)

Lire aussi :

Sécurité de l’information : Ottawa veut rendre obligatoire le rapport des brèches




Tags: , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+