L’Assemblée nationale lauréate d’un Mérite du français dans les TI


Stéfany Ranger, OQLF - 14/10/2015

Chronique – L’Assemblée nationale du Québec obtient un Mérite du français dans les TI dans la catégorie Sites Internet et extranets, grande organisation.Assemblée nationale du Québec, Mérites du français dans les TI

Intéresser les jeunes au rôle d’un parlement et à la mission de l’Assemblée nationale : c’est ce que propose depuis la rentrée scolaire 2014 le site Web Par ici la démocratie.

Survoler, approfondir et participer

Destiné aux élèves et au personnel enseignant du primaire et du secondaire au Québec, Par ici la démocratie est une boîte à outils conviviale qui s’inscrit dans une démarche pédagogique axée sur l’apprentissage par la lecture.

Le site comporte trois sections. La première, Survoler, comprend une ligne du temps qui présente les principaux acteurs et événements marquants de la vie démocratique du Québec, notamment ceux liés à l’évolution du fait français en Amérique. « Aux dires des enseignantes et enseignants consultés, il s’agit de la section qui remporte la palme de la popularité. L’internaute peut filtrer les informations à afficher sur la ligne du temps en sélectionnant les thèmes désirés. De plus, lorsqu’il clique sur les différents événements ou personnages qui y figurent, un court texte informatif apparaît », explique Rachel Plante, conseillère aux programmes éducatifs à l’Assemblée nationale.

Dans la section Approfondir, plusieurs articles accompagnés de photos, de vidéos, d’extraits d’archives, de schémas, de graphiques ou de cartes géographiques permettent d’explorer les cinq thèmes suivants : « Territoire et constitutions », « Pouvoirs et démocratie », « Femmes, société et politique », « Parlementarisme et élections » ainsi que « Lieux de pouvoir ». « La devise du Québec, Je me souviens, constitue implicitement la trame du site, qui vise essentiellement à mettre en relief l’histoire politique, démocratique et parlementaire du Québec », précise Mme Plante. Un sixième thème, « Les députés actuels », s’est ajouté au cours de la dernière année, et il est prévu qu’un septième, « Économie et technologie », se joigne à ceux déjà en ligne.

Enfin, différentes activités de simulation du travail parlementaire, auxquelles les jeunes peuvent prendre part pour vivre l’effervescence de l’Assemblée nationale, sont décrites dans la section Participer.

Un espace pédagogique… et interactif

Plus de 2 000 internautes visitent Par ici la démocratie chaque mois depuis sa mise en ligne. La réalisation de ce site, programmé en ASP.Net, s’est échelonnée sur une année de travail. Une équipe composée de près de quarante personnes s’est impliquée dans l’élaboration des thèmes et l’intégration des contenus, en passant par la recherche et la rédaction. La vulgarisation des textes, écrits à l’origine par des historiens, a exigé une certaine gymnastique linguistique. Les références bibliographiques ont été conservées pour que les élèves soient sensibilisés à la rigueur méthodologique. Tous les documents qui se trouvent dans le site sont libres : ils peuvent être téléchargés et adaptés si leur source est mentionnée.

Lorsqu’ils visitent le site, les internautes sont invités à créer leur espace personnalisé, dans lequel ils peuvent concevoir leur propre ligne du temps et y épingler des événements. Ils ont aussi la possibilité d’y conserver des articles, d’y écrire des notes personnelles et d’y constituer des dossiers thématiques. Ces babillards virtuels peuvent être partagés entre les enseignants et leurs élèves. À ce jour, 669 personnes ont créé leur espace personnalisé. « À l’ère des médias sociaux, les utilisateurs peuvent également se connecter au site à partir d’un compte Facebook ou encore LinkedIn afin de partager plus facilement ses différents contenus sur le Web », ajoute Mme Plante.

Une boîte qui s’enrichit de nouveaux outils

Bien qu’il ait tout récemment célébré sa première année d’existence, Par ici la démocratie a déjà été bonifié : les internautes peuvent maintenant effectuer une visite virtuelle de l’hôtel du Parlement et visionner des vidéos éducatives sur les rôles et les fonctions des députés. La page Aux urnes, citoyennes!, qui fait écho à une exposition présentée à l’occasion du 75e anniversaire du droit de vote et d’éligibilité des Québécoises, a aussi été créée.

De nouveaux contenus seront mis en ligne d’ici 2017 pour souligner le 225e anniversaire de nos institutions parlementaires. En effet, les premiers députés de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada se sont réunis à Québec le 17 décembre 1792. « Le contexte social et les principaux acteurs politiques du Bas-Canada de 1791 à 1840 représentent ainsi des sujets qui seront approfondis. À cela s’ajouteront bien sûr des activités éducatives pour les enseignants du secondaire », conclut Mme Plante.

Lire aussi :

Je CLIC! pour apprendre : une formation taillée sur mesure

L’entreprise Aritzia dit : «Bonjour Québec!»

Obtenir une réponse à une demande de prêt hypothécaire en quelques clics




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,