Je CLIC! pour apprendre : une formation taillée sur mesure


Virginie Auger, OQLF - 29/01/2014

MÉRITES DU FRANÇAIS DANS LES TI – Ellicom et l’Académie du Conseil québécois des entreprises adaptées sont désignées lauréates du Mérite du français dans les technologies de l’information 2013 – catégorie Apprentissage en ligne.

Ellicom et l’Académie du Conseil québécois des entreprises adaptées (CQEA) ont travaillé main dans la main pour concevoir l’application Je CLIC! pour apprendre. Unique en son genre, cette formation en ligne a été mise au point pour que les personnes de la cinquantaine d’entreprises adaptées du Québec, qui souffrent d’un léger handicap intellectuel ou physique ou qui sont faiblement scolarisées, puissent acquérir certaines compétences essentielles à leur épanouissement en milieu de travail. Jusqu’à maintenant, environ 300 employés de ce secteur ont eu la possibilité d’utiliser cette application novatrice.

Mérites du français dans les TI - 2013 - Apprentissage en ligne

M. Steve Vaillancourt, directeur général de l’Académie du CQEA; Mme Nicole Martel, présidente-directrice générale de l’Association québécoise des technologies; et M. Jean-Philippe Bradette, vice-président aux stratégies de formation, Ellicom.

« Le projet était très ambitieux. Nous avions très peu de données pédagogiques et technologiques sur lesquelles nous baser pour réaliser un projet adressé à cette clientèle bien particulière », explique M. Hugues Foltz, président-directeur général d’Ellicom.

La formation a été conçue pour que les apprenants affrontent des situations similaires à celles qu’ils vivent dans leur milieu de travail. Ils sont ainsi plongés virtuellement dans l’univers de la compagnie Service Pro, où certains employés n’arrivent pas à résoudre différents types de problèmes. En allant puiser dans leur propre bagage de connaissances, ils doivent tenter de leur prêter assistance. De cette façon, en effectuant les exercices des neuf capsules de la formation, les apprenants acquièrent des aptitudes fondamentales telles que l’autonomie et la confiance en soi ainsi que des habiletés en lecture, en écriture et en mathématiques. « Grâce à ce type d’apprentissage non conventionnel, basé sur une approche semi-ludique, nous avons réussi à capter l’attention des apprenants pour qu’ils puissent assimiler plus aisément les notions enseignées », soutient M. Steve Vaillancourt, directeur général de l’Académie du CQEA.

En effet, après avoir terminé la formation, le personnel ciblé est en mesure notamment de laisser un court message à la réceptionniste, de lire des consignes de base, de comprendre les avertissements sur les produits dangereux, de s’adresser adéquatement aux dirigeants de l’entreprise, ou encore, de compter de la monnaie. Comme le témoignent quelques dirigeants dans la vidéo promotionnelle de l’Académie du CQEA, diffusée sur la chaîne YouTube, tous ces acquis, qui favorisent la productivité, l’autonomie et la polyvalence des apprenants, font en sorte que ces derniers sont d’autant plus efficaces et motivés au travail.

Une formation flexible!

La formation Je CLIC! pour apprendre est morcelée en neuf capsules qui permettent à une personne de progresser à son rythme. Selon son niveau, un élève peut mettre de trente minutes à deux heures pour effectuer une capsule. De plus, il a la possibilité d’arrêter la formation quand bon lui semble et de la reprendre là où il l’avait laissée. « Ce n’est pas la vitesse, mais bien le résultat qui compte », spécifie M. Vaillancourt.

Tout au long de la formation, le niveau de difficulté monte d’un cran, d’une capsule à l’autre. Dans les deux dernières capsules, l’apprenant retourne voir les personnages auprès desquels il est intervenu. Il doit alors relever des défis plus importants qui lui permettent d’évaluer s’il a bien assimilé les notions acquises en faisant les exercices. Au terme de la formation, l’apprenant est félicité et on lui décerne un diplôme, signé par le directeur de l’Académie. « Pour ces personnes qui, en général, sont très peu scolarisées, cette marque de reconnaissance est très importante. Ils en tirent une très grande fierté », précise M. Vaillancourt.

Selon M. Foltz, le fait que les apprenants bénéficient également des retombées positives de la formation dans leur vie personnelle donne d’autant plus de valeur au projet. En effet, après avoir suivi la formation, un grand nombre d’entre d’eux peuvent payer leurs comptes en ligne, ou encore utiliser Skype. « Nous sommes fiers d’avoir réussi à créer une application qui aide réellement ces personnes à aller plus loin », conclut-il.

Direction informatique est partenaire du concours des Mérites du français dans les technologies de l’information de l’Office québécois de la langue française.




Tags: , , ,