Obtenir une réponse à une demande de prêt hypothécaire en quelques clics


Stéfany Ranger, OQLF - 12/01/2015

Mérites du français dans les TI – La Banque Nationale du Canada, lauréate du Mérite du français dans les TI, catégorie Logiciels, grande organisation.

Patrice-Guy Martin, président-directeur général du Réseau Action TI et membre du jury; Céline Bouchard, vice-présidente du Bureau de la gestion du changement, Banque Nationale; Martine Lajeunesse, directrice principale du Bureau de la gestion du changement, Banque Nationale; Marie-Christine Tessier, conseillère en communication, Banque Nationale; Shanmugasunder Chetty, conseiller en francisation, OQLF.

Patrice-Guy Martin, président-directeur général du Réseau Action TI et membre du jury; Céline Bouchard, vice-présidente du Bureau de la gestion du changement, Banque Nationale; Martine Lajeunesse, directrice principale du Bureau de la gestion du changement, Banque Nationale; Marie-Christine Tessier, conseillère en communication, Banque Nationale; Shanmugasunder Chetty, conseiller en francisation, OQLF.

Les différentes étapes que vous vous apprêtez à traverser dans l’achat de votre nouvelle propriété vous préoccupent? Et si celles qui seront franchies à votre institution financière n’étaient réduites qu’à leur plus simple expression pour que vous puissiez savourer le bonheur de devenir propriétaire? C’est le défi qu’a relevé la Banque Nationale du Canada avec le développement de son nouvel outil informatique : Octroi de financement hypothécaire.

« Il s’agit du plus important projet informatique réalisé à ce jour à la banque. Nous souhaitions développer le meilleur outil de travail pour notre personnel tout en offrant à notre clientèle une expérience de qualité supérieure. Remporter un Mérite du français dans les technologies de l’information souligne la qualité du travail que nous avons accompli », explique Mme Martine Lajeunesse, directrice principale, gouvernance et pratique, Bureau gestion du changement à la Banque Nationale.

Une rencontre, une décision

Comme les spécificités de chaque propriété sont nombreuses et que les profils financiers des acheteurs sont divers, le prêt hypothécaire est complexe à consentir. Le personnel de la Banque Nationale devait auparavant prévoir plusieurs rencontres en succursale avec la clientèle pour dresser le portrait de la situation. Il effectuait aussi de multiples recherches d’information dans différents systèmes informatiques, en plus de veiller aux envois postaux des nombreux formulaires.

Comment simplifier le travail du personnel et accélérer les demandes de financement? Informatiser l’ensemble du processus, bien sûr!

L’acquisition du logiciel SAP s’est vite imposée pour réaliser ce projet d’envergure. Ce logiciel a permis à la Banque Nationale de développer un outil qui se connecte à tous ses systèmes afin de recueillir toute l’information relative aux avoirs des futurs propriétaires. « Dorénavant, en quelques clics, nos 2 500 employés et gestionnaires procèdent aussi à toutes les demandes d’autorisation auprès des institutions qui l’exigent, comme les bureaux de crédit. Dès l’activation d’un dossier, une requête est également envoyée automatiquement au notaire. Notre personnel a donc une vue d’ensemble sur les différentes étapes de l’autorisation du prêt. Parallèlement, il collige et analyse les informations des clients. À la fin de la rencontre, il leur rend la décision relative au prêt hypothécaire et, lorsque celle-ci est positive, il peut aussi leur octroyer une assurance prêt, une marge de crédit et une carte-client de la Banque Nationale », précise Mme Lajeunesse.

Développer un langage commun

L’informatisation du processus d’octroi de financement hypothécaire a nécessité la révision complète du contenu, puis l’intégration de celui-ci au logiciel SAP. De plus, même si ce logiciel est accessible en 37 langues dont en français international, le vocabulaire français ne correspondait pas toujours à celui utilisé à la Banque Nationale. À la suite de nombreux échanges, des spécialistes ont élaboré un lexique pour faciliter la traduction des termes et l’adaptation de la terminologie française à celle de l’entreprise et pour permettre la compréhension des concepts et l’adhésion à un langage commun.

« Notre personnel est très exigeant sur le plan de la qualité de la langue. Notre préoccupation était que celle de notre outil soit excellente. Même si nous avons eu de longs débats sur la terminologie, nous demeurons convaincus qu’il s’agit d’un bon investissement », ajoute Mme Lajeunesse.

L’équipe de projet a été soutenue par le service de traduction de la Banque Nationale de même que par un rédacteur technique afin que soit assurée la compatibilité des exigences linguistiques avec les meilleures pratiques de développement des interfaces. Arrimer tous les contenus n’a pas été une mince affaire! En tout, plus de 350 personnes d’expertises et d’horizons linguistiques variés ont travaillé simultanément au projet.

Des fondations solides

Implanté d’abord auprès du personnel québécois de la Banque Nationale, le logiciel Octroi de financement hypothécaire est présentement en déploiement auprès du personnel des autres provinces du Canada. Maintenant que les fondations de l’outil sont jugées solides, on prévoit y ajouter prochainement d’autres fonctionnalités relatives au prêt hypothécaire et, dans les années à venir, des fonctionnalités liées à d’autres services financiers. D’un océan à l’autre, le personnel de la Banque Nationale répond maintenant aux demandes de financement des futurs propriétaires grâce à cet outil unique à la fine pointe de la technologie!




Tags: , , , , , , , , , ,