D-Box mise sur la Chine et la réalité virtuelle


Dominique Lemoine - 17/08/2016

Technologies D-Box rapporte des revenus de 7,7 millions de dollars pour le premier trimestre de son année financière 2017.Logo de Technologies D-Box

Technologies D-Box, une entreprise de Longueuil qui produit des systèmes de génération de mouvement pour le divertissement sur écrans et pour des applications industrielles, rapporte des revenus trimestriels qui sont supérieurs de 6,6 % aux revenus trimestriels de 7,2 millions de dollars qui avaient été produits au premier trimestre de son année financière 2016.

Pour la période de trois mois terminée le 30 juin, la vente de systèmes à des exploitants de salles de cinéma aurait rapporté à D-Box environ 6,0 millions de dollars, tandis que les droits d’utilisation, de location et de maintenance sur le marché du divertissement lui auraient rapporté environ 1,6 million.

D-Box rapporte une perte nette de 426 000 dollars qui est supérieure au bénéfice net de 30 000 dollars qui avait été rapporté pour le premier trimestre de son année financière 2016.

L’entreprise mentionne avoir embauché des ressources locales en ventes et marketing pour développer ses activités dans le marché du divertissement en Chine à partir d’un nouveau bureau à Pékin.

De plus, D-Box aurait obtenu une entente de collaboration en matière de production de contenu de réalité virtuelle avec le studio The Virtual Reality Company, basé à Los Angeles.

Concernant le marché de la vente de systèmes de mouvement qui sont destinés au marché de la simulation et de la formation en industrie, D-Box souligne avoir lancé une « deuxième génération d’actuateurs ».

Lire aussi:

Technologies D-BOX s’associe pour se lancer en réalité virtuelle

Entente entre Technologies D-Box et une filiale d’Alibaba

Hausse des revenus industriels et de divertissement pour D-Box




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+